Kinshasa - RD Congo 22/10/2020:

L’album «Mantanki» des Exilés de Sion n’est pas interdit !

Publier le 07.12.2013

L’album «Mantanki» des Exilés de Sion n’est pas interdit !De folles rumeurs courent dans tous les sens actuellement dans certains milieux de la Capitale Rd congolaise, rumeurs faisant état de la censure ou de l’interdiction qui frapperait le dernier album du célébrissime Groupe « Les Exilés de Sion » de Lubumbashi. Ces prophètes de malheur, dans leur créativité et ingéniosité,  vont jusqu’ à imaginer le motif ou la raison de cette interdiction.

Les admirateurs et autres sympathisants de cette Chorale peuvent cependant se calmer, car il n’en est rien de tout cela, apprend-t-on dans l’entourage des responsables de l’ONG Nabii Samweli House.  
C’est au mois d’octobre dernier, en effet, qu’était prévue la sortie officielle de cette œuvre musicale. Le lancement de spots publicitaires sur certaines chaines locales de radio et télévision n’avait pas suffi pour tranquilliser le public de plus en plus impatient, surtout à Kinshasa où l’on a fini par adopter ce Groupe.

Le temps, avouons-le, très long mis pour la distribution de cet album était tout simplement dû au problème de transport du produit de l’usine vers la République Démocratique du Congo.  Cette difficulté appartenant désormais au passé, l’album « Mantanki » sera mis à la disposition du public et distribué au même moment, du moins dans les grandes villes de notre Pays.

L’on se rappellera que Les Exilés ont mis plus de trois ans pour présenter au peuple de Dieu un travail appréciable.

S’agissant du titre de l’album lui-même, « Mantanki », il signifie tout simplement flots, vagues ou ondes. Il s’agit dans ce contexte particulièrement de ces flots ou vagues qui avaient agacé et tourmenté les disciples de Jésus-Christ lors de la traversée d’une mer.  L’on se rappellera heureusement que le Maître de temps et de circonstances avait donné l’ordre à la tempête qui était à la base de cette ébullition de calmer. Et, la tempête se tût !

C’est ce que traduisent Les Exilés de Sion dans leur album, lequel n’a rien vraiment à voir avec  le chambardement ou remaniement ministériel annoncé.  Cet opus a été préparé bien longtemps avant la tenue des concertations nationales initiées par le Président de la République, Chef de l’Etat, M. Joseph Kabila Kabange.

Les Exilés de Sion, eux, chantent la grandeur et la puissance d’un Dieu qui apaise la tempête dans la vie de chacun de nous lorsqu’on s’approche de Lui et on Lui fait seul confiance. Dans cet album, ils chantent également la disponibilité de Celui qu’ils présentent comme le quatrième Homme.

Celui qui a secouru les compagnons de Daniel dans la fournaise ardente. Il est capable de secourir chacun de nous, Il est en mesure d’intervenir dans la détresse de chacun de nous lorsqu’on Le laisse pleinement agir.

C’est le message contenu dans cette quatrième livraison de ce Groupe qui, faut-il le rappeler, a déjà mis sur le marché du disque « Bakobekele nzenze, Kungulu ya Mabwe et Mushetemuke ».

Doris Kibango

Copyright © 2020 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.