Kinshasa - RD Congo : 18 dcembre 2017.

mercredi, 18 janvier 2017 10:55

EGLISE AUJOURD’HUI. Le Tabernacle : habitation de Dieu parmi les hommes

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Beaucoup de croyants se posent des questions sur le Tabernacle parce qu’ils ne savent pas réellement ce qu’il représente. Même si aujourd’hui, il n’est pas considéré comme en son temps, il est nécessaire que le croyant ait une idée sur cet instrument d’Alliance avec Dieu.

Exode 25 : 8-9 : « Ils me feront un sanctuaire, et j’habiterai au milieu d’eux. Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d’après le modèle que je vais te montrer ».

Qu’est-ce que le Tabernacle ?

- Ce mot vient d’un mot latin signifiant   « tente «; c’est le sanctuaire portatif qui symbolisait la présence de Dieu parmi les Israélites dans le désert; c’est le temple portatif provisoire où l’Eternel rencontrait son peuple (Exode 33:7); c’est le sanctuaire mobile dont Dieu ordonna la construction à Moïse sur le Sinaï, et qui accompagna les Israélites jusqu’en Terre promise. Le Tabernacle tout entier était démontable.

Pourquoi le Tabernacle ?

Exode 25 : 8  Parce que Dieu veut habiter parmi les hommes. Parce que Dieu veut que les hommes soient près de lui. En effet, le peuple de Dieu vivait à cette époque sous des tentes. Dieu voulait vivre comme son peuple en habitant lui aussi sous une tente. Sur ce point, notre Dieu diffère des divinités païennes qui ne se déplaçaient pas, mais étaient liées à une montagne, à une rivière ou encore à une cité déterminée. Le Tabernacle donnait à Israël la révélation du Dieu qui remplit tout l’univers.

Quand un homme issu des nations païennes quittait sa ville d’origine, il y laissait son dieu; mais quand Israël se mettait en route, il partait avec son Dieu.

Matériaux, source des fournitures et ouvriers du Tabernacle

1.         Matériaux

Les matériaux étaient précisés par Dieu. (Exode 25 : 3-7) Dieu insista non seulement sur l’exactitude extérieure mais aussi sur la qualité. La grande valeur de sa structure nous montre le prix de la rédemption.

2. Source des fournitures

Les fournitures ayant servi pour la construction du Tabernacle devaient venir du peuple de Dieu. Dieu lança un appel à son peuple pour qu’il puisse lui offrir librement les objets destinés à la construction du Tabernacle. (Exode 25 : 2) Le Seigneur Dieu n’avait forcé personne à donner, cependant, il y eut abondance de fournitures de construction. (Exode 36 : 6-7) Le don des enfants d’Israël dans le désert illustre réellement ce que Paul avait enseigné aux chrétiens de Corinthe, à savoir : «Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie ». (2 Corinthiens 9 : 7)

3. Ouvriers

Moïse était chargé de la conduite et de la direction des travaux. Dieu lui avait confié la responsabilité d’exécuter les plans totalement d’après ce que Dieu lui avait montré. (Hébreux 8 : 5: « Lesquels célèbrent un culte, image et ombre des choses célestes, selon que Moïse en fut divinement averti lorsqu’il allait construire le tabernacle : Aie soin, lui fut-il dit, de faire tout d’après le modèle qui t’a été montré sur la montagne ».

Le travail était fait par des ouvriers volontaires. (Exode 36 : 1-2 : « Betsaleel, Oholiab, et tous les hommes habiles, en qui l’Éternel avait mis de la sagesse et de l’intelligence pour savoir et pour faire, exécutèrent les ouvrages destinés au service du sanctuaire, selon tout ce que l’Éternel avait ordonné. Moïse appela Betsaleel, Oholiab, et tous les hommes habiles dans l’esprit desquels l’Éternel avait mis de l’intelligence, tous ceux dont le coeur était disposé à s’appliquer à l’œuvre pour l’exécuter ».

Les ouvriers en charge de la construction du Tabernacle avaient été enseignés par des hommes qui furent divinement équipés pour leur tâche et qui furent rendus capables d’enseigner les autres. Exode 35 : 30-35 : « Moïse dit aux enfants d’Israël : Sachez que l’Éternel a choisi Betsaleel, fils d’Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda.  Il l’a rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour toutes sortes d’ouvrages.  Il l’a rendu capable de faire des inventions, de travailler l’or, l’argent et l’airain, de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d’exécuter toutes sortes d’ouvrages d’art.  Il lui a accordé aussi le don d’enseigner, de même qu’à Oholiab, fils d’Ahisamac, de la tribu de Dan.  Il les a remplis d’intelligence, pour exécuter tous les ouvrages de sculpture et d’art, pour broder et tisser les étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, et le fin lin, pour faire toute espèce de travaux et d’inventions ».

Description et emplacement du Tabernacle

Le Tabernacle tout entier était démontable. Les dimensions tout comme le poids des différentes parties en  rendaient facile le déplacement. Quand le peuple devait lever le camp, les Lévites le démontaient et quand l’on s’arrêtait, ils le reconstruisaient immédiatement. Ainsi, le peuple d’Israël était très heureux de savoir que son Dieu habitait au milieu de lui d’une manière continuelle. C’est ce sentiment que toute personne qui a fait alliance avec Dieu au travers du sang de Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu doit avoir.

Aujourd’hui, la présence de Dieu n’a plus un symbole visible, car nous devons marcher par la foi. Et que nous dit la foi ? Elle nous dit que la parole a été faite chair et a habité parmi nous. (Jean 1:14). Le Tabernacle se dressait au centre du camp, non pas en dehors, ni à l’une de ses extrémités; mais au milieu. Aucune tribu ne bénéficiait de beaucoup plus d’avantage que les autres. Nombres 2 : 1-4, 10-11, 17, 18-19, 25-26, 32-34.

Les emplacements qui leur avaient été attribués par Moïse sur ordre de l’Eternel, les répartissaient d’une manière régulière tout autour de la demeure de Dieu. Seuls les Lévites étaient un peu plus rapprochés que le reste des tribus à cause de leur service.

Remarque : De ce point de vue, le Tabernacle nous apprend que Dieu n’est jamais plus proche d’un homme par rapport à un autre. Dieu ne se tient pas plus proche d’une nation par rapport à une autre. Il  permet à toute personne de venir à lui.

Le parvis était délimité par une teinture de fin lin retors soutenue par des colonnes de bois d’acacias, 20 d’un côté et 10 de l’autre. Pour assurer la stabilité, chaque colonne reposait sur des bases d’airain. La teinture était supportée par des tringles et des crochets d’argent.

Il n’y avait qu’une seule entrée au milieu d’un petit côté.

Pourquoi ? Parce qu’il n’y a de salut qu’en Jésus. Et en plus, le rideau d’entrée du Tabernacle était facile à ouvrir pour y accéder. Le jeune, l’enfant de quelques mois, la femme enceinte, le vieillard ... n’avaient pas de difficultés pour y accéder. L’accès auprès du Dieu véritable est garanti à quiconque croit quel que soit son niveau, sa race, ses conditions de vie.

1 Timothée 2 : 3-4 : « Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité ».

Apocalypse 22 : 17 : « Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement ».

Actes 4 : 12; Jean 14 : 6; Jean 10 : 9 : « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages ».

Elle était constituée par un rideau, avec des étoffes de quatre couleurs. Le blanc, le bleu, le cramoisi et le pourpre.

La couleur blanche : c’est toujours le symbole  de la pureté, il évoque l’humanité parfaite du Christ, telle que l’a révélé l’Evangile selon Luc.

La couleur bleue : c’est la couleur du ciel d’où est descendu le Fils de Dieu, c’est le grand thème de l’Evangile selon Jean.

La couleur cramoisie : c’est la couleur du sang, elle correspond à la notion du service et du sacrifice, qui est mise en relief par le message de l’Evangile selon Marc.

La couleur pourpre : dans l’Antiquité, c’était la couleur distinctive des tuniques dont étaient revêtus les dignitaires et les souverains, ceci se dégage dans le thème de l’Evangile selon Matthieu.

Le Tabernacle se dressait vers le fond du parvis, face à l’entrée, mais il s’en trouvait séparé par l’Autel des Holocaustes et la Cuve d’airain. Le Tabernacle lui-même était une construction d’un plan très simple. Une sorte de tente, mais de forme rectangulaire et recouverte d’une épaisse couverture de teinte sombre, en peaux de dauphin.

On entrait dans le Tabernacle par un rideau toujours aux mêmes quatre couleurs. Il était soutenu par cinq colonnes en bois d’acacia recouvertes d’or. L’intérieur était divisé en deux parties par un nouveau rideau fait de mêmes tissus que celui de l’entrée. Quatre colonnes le soutenaient.

Dans la première partie du Tabernacle appelée le Lieu Saint se trouvait trois objets : l’autel des parfums, le chandelier à sept branches et la table des pains de proposition.

Au centre, il y avait l’autel des parfums, en bois d’acacia recouvert d’or. D’après son nom, l’autel des parfums servait pour les offrandes de parfum. Sur cet autel, le feu devait brûler continuellement.

Du côté gauche, se trouvait le chandelier à sept branches. Il servait à brûler de l’huile aromatique laquelle était destinée exclusivement au service dans le Tabernacle. C’était la seule lampe qui éclairait le Lieu Saint. Il est important de préciser pour notre information de savoir que l’intérieur du Lieu Saint ne recevait aucune lumière extérieure, d’où il avait pour seule lumière celle du chandelier. Enfin, le chandelier était fait d’or massif.

Enfin, vers la droite, on pouvait apercevoir la table des pains de proposition. Elle était faite en bois d’acacia recouverte de couche d’or. Sur cette table se trouvait les 12 pains dits de proposition représentant les 12 tribus d’Israël. Ces pains étaient renouvelés chaque semaine.

Les prêtres avaient accès au Lieu Saint. Leur tâche y consistait spécialement à faire fumer les parfums, renouveler les pains et entretenir la flamme du chandelier à sept branches. Mais, il leur était strictement interdit, sous peine de mort, de s’introduire dans la seconde partie du Tabernacle appelée le Saint des Saints ou le Lieu Très Saint.

En effet, le Lieu Très Saint n’était pas vide, il contenait en son sein l’Arche de l’Alliance. L’Arche de l’Alliance était un coffre en bois d’acacia recouvert d’or dont le couvercle était fait de plaque d’or. On appelait ce couvercle Propitiatoire. Deux chérubins en or se faisaient face aux deux extrémités, le visage penché et tourné vers le milieu du Propitiatoire. L’endroit en question, était l’endroit où une fois l’an le Souverain Sacrificateur versait le sang d’une victime pour implorer le pardon du peuple.

Ben

Lu 298 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 985 355
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1837372
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
1139
11614
24867
1837372

Votre IP: 54.90.159.192
le 18/12/2017 , 20:42:24

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés