Kinshasa - RD Congo : 19 octobre 2017.

mercredi, 08 février 2017 09:39

BASKETBALL. La Libakat a un nouveau président

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’homme des bilans, des codes, et devis a été désigné par les sociétaires, en date du samedi dernier, le président provincial de la ligue de basketball du grand Katanga. Stéphane Mpanya prend les rênes de la discipline de la balle au panier.

Ancien dirigeant du club des Kamikazes de Lubumbashi Sport, il l’avait quitté pour des raisons statutaires, cédant le fanion à un certain Bianchi. C’était en 2006, à l’issue de l’assemblée tenue au terrain de la messe Mumbunda de la Gécamines. Néanmoins, il est demeuré « apôtre » des basketteurs, dont ses anciens poulains.

Personnalité accrue, Stéphane Mpanya appert meilleur dirigeant qui savait mettre la main à la pâte pour encadrer la jeunesse. Sans compter ses poignées de main bénéfiques à l’égard de ses connaissances. Voilà ce que nous retenons de lui. Certes, Stéphane Mpanya est un expert-comptable. Et son entrée en danse augure une percée pour les adeptes ou pratiquants !

Vice-président honoraire de l’entente de basketball, M. Stéphane Mpanya jouit de tous les atouts et surtout vu ce qu’il en est de son avantage de maîtrise en matière du règlement sportif et des statuts, il veillera au grain.

S’exprimant aux médias, le capitaine du navire a délié sa langue : « Je pense que nous sommes dans l’obligation morale d’investir dans les « enfants » et de remettre de l’engouement dans le basketball, et ce n’est pas au cours d’une année ou de deux ans qu’on va y arriver.»

Sous ce rapport, votre tabloïde relèvera ceci, l’ambiance aux ancrages où se joue le basketball était bon enfant, il y a 10 ans. Et c’est à partir des années 2010 à 2016, que la discipline de la balle au panier a commencé à initier sa descente aux enfers. Et voilà que les meetings ont mêmes séché du public.

Qui ignore les tapages vécus au stadium Atlas d’hier ? Et que pourrait-on rappeler concernant le déroulement de la coupe du Congo, en 2009, dans l’enceinte du stadium Joseph Kabila de l’ancienne cité Gécamines Sa ? Nonobstant l’actuel cas distillant la léthargie de ce sport de prédilection pour Lucien Tshisanga Katende Lucio, Thierry Maghoma et Serge Maghoma, pourquoi pas Emmanuel Mwepu Ilunga, Kapepula Mulumba Joseph et Minga Bope, Toto…l’espoir est permis. Car, le chef de la grappe qui a été installée le weekend dernier est un tribun sans relâche. Son prédécesseur à la direction de la Libakat, c’est M. Barthelemy Sadiki, un sage, et c’est aussi un patriarche pour le basketball congolais, l’ayant embrassé dans les années 1974.

Donc, il en figure la bibliothèque vivante à ne pas du tout omettre le moins du monde. Toutefois, tout ce qui a été dit à propos de Stéphane Mpanya, n’englobe en rien tout son cursus managérial. C’est le pâle reflet des agrégats de celui-ci de par notre regard. Bien sûr ! Elliptiquement ! Dans la mesure où, une autre observation ou approche faite dégagerai une autre réalité. C’est plus logique. Qu’à cela ne tienne, il sera confronté aux défis exponentiels eu égards aux scories qu’il vient de trouver dans cette discipline. Oui, il devra avoir des nerfs solides, pour pouvoir juguler, pas à lui seul, mais axer sur le concours azimut de ses collaborateurs, œuvrant au sein du comité. Tout compte fait, la situation qu’hérite le basket Ball, se trame au fait de tarissement de sponsoring. Là des stratégies de tous genres seront attendues. L’engouement ? La jeunesse adore les jeux, les brouhahas, un stadium où, est joué la musique, ou des tapages du genre : « Le chien a mordu le chien », ou du « boumbabweana », du chanteur brazzavillois, ainsi de suite ne tardera pas d’attirer des amoureux du Basket Ball. C’est dans un univers de plus de chaleur que les jeunes sont le plus attendu par là où, il y a l’aire de mélancolie. Dois-je évoquer ici nos expériences du « Catch », comme commentateur ? C’est peut-être là une façon de stimuler. Et les sponsors, ces méninges qui nous entourent, sont-ils toutes aux abois de la production économique pour fermer les yeux indéfiniment à tout projet d’encadrement de la jeunesse ? Ces athlètes ont aussi droit aux primes, cachets spéciaux.

Il s’avèrerait d’un professionnalisme. L’opinion a droit à la vérité. L’ancien gouverneur du grand Katanga, avait transformé le stadium Joseph Kabila Kabange, mais, le visage actuel n’est pas de toute luisance. On y reviendra. Etant donné que dans ces lignes nous saluons l’arrivée de Stéphane Mpanya aux sommets du basketball provincial, en ce début d’année 2017. Le sponsoring, nul ne l’ignore prenait l’itinéraire d’un seul club seulement au plus grand dam des autres, et des disciplines. Telle est la triste peinture qui a caractérisée le baisse du régime du basket Ball. Ça lui a arraché tout son visage cosmopolite comme ce fut autrefois. Combien des jeunes ont été propulsés par le basket Ball ? Chers lecteurs de Lnd, ces assertions pourront favoriser à ce que les dirigeants élus à l’instance dirigeante du basket Ball du grand Katanga ne dorment sur leurs lauriers. Loin s’en faudrait qu’ils viennent à faire chavirer le navire, par devers leurs missions sacrées. Pour ce qui est de cette crise de gouvernance sportive elle s’est ramifiée jusqu’à ce jour suite à la nonchalance affichée par les gouvernants de l’ex grand Katanga, eux qui en vertu de leurs ressources légendaires n’ont songé à être plus larges concernant la promotion majuscule du sport, de toutes les disciplines existantes. L’heure sonne le glas de faire en sorte que le basket Ball puisse remonter à la surface. Comment ? Les médias aussi ont leur part. Cela pèse sur la conscience raisonnable morale encline d’un élan « Kawamique ». Non ! Religieusement, sauvons les autres sports non bénis. En définitive, il sied de féliciter le manager Stéphane Mpanya et son comité ayant fait peau-neuve. Et semble-t-il avec réserve ! Pour peu, qu’ils s’investissent pour l’encadrement de la jeunesse afin de dire un grand haro sur les antivaleurs. Il faudra des retours sur bancs des dirigeants des clubs, des officiels et des athlètes, des stars. Oui, des journalistes par nécessité de spécialisation. Ça c’est la tâche de l’Ajsc/Katanga. Aux sociétaires et aux encadreurs de la jeunesse et à la tutelle aussi de sonder les coudes à Stéphane Mpanya et son comité. Amen !

Patrick T.T.

Lu 156 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1760266
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
355
4416
20868
1760266

Votre IP: 54.224.155.169
le 19/10/2017 , 07:24:40

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés