Kinshasa - RD Congo : 18 dcembre 2017.

mardi, 14 février 2017 09:57

KINSHASA. Le zèle amer des groupes religieux dirigés par la jeunesse

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Devenir serviteur de Dieu en bas âge est une décision encourageante, car cela permet que la jeunesse puisse avoir des hommes et des femmes craignant Dieu, distingués et doués dans la foi chrétienne, afin d’impacter cette génération.

Cependant, ce souci primordial qui bouillonne dans le cœur, qui est bel et bien, celui de servir Dieu pendant sa jeunesse, a fait naitre différents groupes de prières ou ministères partout ailleurs à Kinshasa. Notamment dans les universités, dans les quartiers…

Ce nouveau vent consiste à regrouper des jeunes venant des différentes églises de la ville, et se réunissant dans le but de sauver les âmes perdues.

Zèle amer

A la lumière des écritures, l’évangile de Jaques 3 : 14 avertit : «Mais si vous avez dans votre cœur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité».

Malheureusement, un zèle amer, un esprit d’agitation anime certains groupes des jeunes. Evidemment, on voit des jeunes prédicateurs surnommés «Daddy, Dad» ou «Papa», qui sont considérés comme des petits dieux. Et lorsqu’ils prêchent, les gens au milieu de l’assemblée viennent jeter des billets de banque aux pieds desdits prédicateurs.

Il faut dire que, pendant toutes les heures de la prédication, cet excès de zèle continue à animer ces jeunes, qui déclarent, à leur tour, des propos qui sont suivis des « Amen »,  et accompagnés des expressions telles que : «Sakola» qui veut dire prêche, «Again, again», qui signifie «encore, encore», ainsi que d’autres termes dont ils ignorent même la signification, à savoir : «Amon, amon», « Aleloya, aleloy»,...

Le ministère dans les universités

Le verset 16 de Jacques 3 affirme : «Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions».

En effet, ces groupes de prière ou ministères ont pris de l’ampleur dans les universités, au point où, par exemple à l’Université de Kinshasa, le Campus pour Christ était le seul groupe qui réunissait les jeunes étudiants de toutes les facultés et des promotions confondues. Aujourd’hui, chaque faculté a au moins un groupe de prière dirigé par les jeunes. Et l’on peut citer notamment «Médecine pour Christ», «Droit pour Christ», «Gaz et pétrole pour Christ», «Math info pour Christ»,…

Evidemment, dans toutes les universités de la place, ces mouvements des jeunes chrétiens existent, et ces derniers sont libres de passer des moments de prière le matin avant 8h00’, pendant les heures de la pause ou le soir après les cours. 

Ainsi, vu la multiplicité de groupes de prière, la concurrence prend place et produit enfin un désordre dans l’organisation des activités de chaque groupe.

Une étudiante du premier graduat à la faculté des Lettres de l’Université de Kinshasa réagit en ces termes : «J’ai quitté «Lettre pour Christ» parce qu’une fois, on avait prévu une activité d’évangélisation. Arrivé le jour-J, très tôt le matin, nous avons trouvé le «Droit pour Christ»qui était déjà sur terrain. Et notre coordonnateur nous avait demandé de rentrer et de refaire le jour suivant. Puisque l’idéal était de gagner les âmes à Christ, il a fallu qu’on s’associe aux autres. Mais nous dire de ne pas travailler sur terrain avec nos bien-aimés dans le Seigneur, était  une mauvaise action pour moi».

Elle estime que  ces groupes diversifiés soient unis pour de grandes actions. «Si le but des groupes de prière était de sauver les âmes, on aurait dû avoir qu’un seul groupe de prière à l’Unikin, car l’union fait la force», a-t-elle dit.

Jacques 3 :15 appuie ce qui suit : «Cette sagesse n’est point celle qui vient d’en haut; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique».     

La Prière

A la lumière des écritures, Mathieu 6 : 5 recommande : «Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense». Etre à la vue de tous pendant des moments de prière semble être une démonstration chez les serviteurs d’aujourd’hui à Kinshasa. Pendant que les autres prient calmement,  plusieurs aiment crier dans l’assemblée pour qu’on dise d’eux qu’ils savent très bien prier. C’est de la pire hypocrite dénoncée très souvent par le Seigneur Jésus-Christ.

On se demande pourquoi les gens crient en priant dans l’assemblée au moment d’adoration et de louange. Et quand il s’agit de confesser devant Dieu et de demander à Dieu, c’est tout le monde qui adopte une attitude sérieuse en  murmurant au point que même le voisin le plus proche ne peut pas entendre ce que dit l’autre.

Disons que dans ces ministères qui poussent comme des champignons, partout dans la ville de Kinshasa, ces jeunes proviennent de différentes églises, mais se réservent quelques jours de la semaine pour se réunir entre eux en groupes de prières. Certains d’entre eux ont des fonctions dans leurs églises d’origine. Mais, dans les ministères c’est tout le monde qui cherche à avoir au moins une fonction. De ce fait, plusieurs zizanies naissent parmi les jeunes.

Victoire Gihonia, une jeune dame d’un ministère de la ville réplique : «J’étais surprise de voir un frère de mon église habituelle entrain d’imposer les mains à une jeune fille au Lycée Shaumba, lors d’une retraite de prière où il faisait partie d’un autre ministère que moi. Ce frère n’est que chantre dans l’église, mais j’étais dans l’étonnement de le voir imposer les mains à quelqu’un dans le ministère auquel il a adhéré. Je me demande s’il le faisait en tant que qui ? Aurait-il du courage de le faire dans sa propre église ?». Enfin, ces attitudes affirment que la majorité de nos ministères ou groupe de prière à Kinshasa sont animés par un zèle amer.

Fanny Fiatu

Lu 181 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 985 355
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1837352
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
1119
11594
24847
1837352

Votre IP: 54.90.159.192
le 18/12/2017 , 20:41:50

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés