Kinshasa - RD Congo : 22 aot 2017.

vendredi, 24 février 2017 09:27

EN DECLARANT FELIX TSHISEKEDI CANDIDAT A TOUS LES POSTES. Gabriel Kyungu descend dans l’arène pour barrer la route aux ambitions de Raphael Katebe

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il n’en fallait que de peu pour que le « baba » du Katanga sorte de son silence non pour se positionner par rapport à la succession controversée d’Etienne Tshisekedi mais pour barrer la route aux ambitions affichées par son adversaire de tous les temps, le président de l’Union des Libéraux démocrates, réputé depuis quelques semaines pour ses déclarations qui mettent en porte à faux les leaders orphelins du Rassemblement.

En déclarant Félix Tshisekedi candidat à tous les postes (Primature, Présidence du CNSA, Présidence de la République…), Gabriel Kyungu, en proie à des démêlées judiciaires, met un terme à sa manière à la polémique autour du partage des postes au sein du Rassemblement plongé dans une crise qui ne dit pas son nom.

L’ancien Gouverneur du Katanga sonne donc la fin de la récréation maintenant que les vieux sages de Genval sont déterminés à poursuivre l’œuvre de leur président décédé le 1er février dernier et dont on attend toujours le programme officiel des funérailles.

CONFUSION

Malheureusement, ces funérailles, malgré les orientations des membres de la Cenco et des délégués de la Majorité, ont jeté les leaders de l’Opposition dans une confusion totale car pressés de succéder à Etienne Tshisekedi et d’occuper les postes ministériels promis. Le caractère sacré du deuil en Afrique est quelque galvaudé par cette course aux postes qui fait plus de victimes que des heureux. Une démonstration de l’impréparation et de la faiblesse d’organisation des instances de la plateforme qui a fait de l’alternance au pouvoir son fer de lance sans penser renforcer ses bases.

Dans cette architecture soumise actuellement à des fortes pressions, Etienne Tshisekedi était comme la pierre angulaire et le ciment qui mettait tous les courants dans une même barque. Dans cet havre de blanchisserie même les fugitifs de la Majorité ont trouvé où reposer la tête pour s’attaquer aux instances qu’ils ont, il y a peu, dirigé avec un zèle sans pareil. Même si aujourd’hui ils sont les premiers à se placer au front pour s’attaquer aux animateurs des institutions républicaines.

ARRETER LES ARDEURS

En effet, pour arrêter les ardeurs de Raphaël Katebe, il fallait un poids lourd pour lui parler en face. Au lieu de s’attaquer furtivement à Félix Tshisekedi comme le fait sur la place publique le président de l’Uld, le vieux Gaby a carrément pris position en faveur de l’héritier politique d’Etienne Tshisekedi. Deux façons donc d’honorer la mémoire de l’illustre.

Si Katebe tient au respect de la volonté de son ami décédé, Gabriel Kyungu regarde vers l’avenir et veut être le gardien de l’équilibre au sein du Rassemblement. Et par conséquent, le seul sage auprès duquel les membres du Rassemblement devront désormais recourir.

A son actif, il bénéficie de ses rapports privilégiés avec le jeune frère de Katebe qui n’est autre que le président du TP Mazembe, Moïse Katumbi. La démarche du président de l’Unafec préoccupe peu le richissime homme d’affaires katangais qui a saisi l’instant de la disparition d’Etienne Tshisekedi pour reprendre le flambeau du leadership de l’Opposition et rentrer par la grande porte dans son Congo natal qu’il a quitté depuis des décennies.

LEADERSHIP

Mais pour bien asseoir son leadership l’ainé des Soriano doit relever un défi : apporter ses arguments au tribunal dressé par l’Alternance pour la République. Tribunal présidé par le genvaliste Delly Sessanga. De l’issue de ce jugement dépend donc l’avenir des actes que Katebe entend poser pour confirmer ses ambitions sur la scène politique congolaise. Car une sanction négative suffirait pour que ceux qui voulaient exploiter ses prises de position pour fragiliser l’opposition revoient leur ardoise.

Quand les sages se mêlent à la querelle, il n’existe plus de médiateur ou de sapeur pompier pour stopper les flammes qui tiennent à la soutane des bonzes de l’Opposition engagés dans une course effrénée pour la succession d’Etienne Tshisekedi à tous les postes où lui ou son parti étaient promus.

GUERRE DES ELEPHANTS

Connaissant l’extrémisme de deux éléphants qui veulent en découdre sous la barbe des membres de la Majorité présidentielle qui se frotte les mains au vu du temps qui s’écoule sous le pont de la scène politique congolaise, on peut se dire que le Congo est loin de sortir de l’ornière de la crise. Ce n’est plus la Majorité qui constitue un problème mais bien l’Opposition et ses contradictions internes que Félix Tshisekedi tente de banaliser au moment où la baraque s’embrase à petit feu.

Le duel entre ces deux vieux routiers katangais risque si l’on y prend garde de signer la fin du Rassemblement faute d’un consensus sur des questions cruciales sur la gestion des ambitions légitimes mais gérées de façon paternaliste. Une vue d’esprit que certains opposants rechignent car ils ne sont pas venus accompagner l’Udps quelle que soit sa grandeur, sa base, son combat historique et héroïque. Faut-il pour cela réduire les autres forces politiques en simples marchepieds pour perpétuer une domination qui a difficile à renverser l’ordre des choses pour imposer la tenue des élections.

QUAND FELIX TRANSCENDE LE POUVOIR

Dans ce combat, l’attitude de Félix Tshisekedi revêtu de l’étoffe d’homme d’Etat est une réponse cinglante à ceux qui se battent pour des postes. L’héritier politique d’Etienne Tshisekedi transcende désormais la querelle autour des postes et lance un message fort aux autres leaders dont il respecte le droit à la démocratie. Sauf qu’il est trahi à l’interne car les ténors de l’Udps exploitent les frustrations de la base du parti et profitent du deuil pour hausser les enchères mettant mal à l’aise les partenaires de l’Opposition.

En effet, revendiquer aujourd’hui les postes réservés à feu Etienne Tshisekedi, alors que l’Udps a reçu la caution inconditionnelle de toute l’Opposition pour qu’il désigne exclusivement un de ses membres au poste de Premier ministre, semble choquer plus d’un opposant qui verse ce comportement dans le cadre de la boulimie du pouvoir. Une attitude qui ne correspond aucunement à la démarche du lider maximo qui préférait vivre en dehors des arcanes du pouvoir pour préserver les acquis de son combat.

Comme quoi, on est loin de la fin du feuilleton des leaders de l’Opposition qui s’entre-tuent au grand dam de l’opinion alors que la dépouille mortelle du lider maximo demeure dans la morgue à Bruxelles.

Mota SETI

Lu 89 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1684066
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
1511
2619
28950
1684066

Votre IP: 54.81.46.194
le 22/08/2017 , 22:41:35

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés