Kinshasa - RD Congo : 19 octobre 2017.

mercredi, 01 mars 2017 10:46

POLITIQUE : L’accomplissement de la prophétie du Raïs Joseph Kabila Kabange

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En date du 5 janvier 2015, à Kashamata, localité sise dans la ceinture de la ville de Lubumbashi, le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila Kabange, réunissait les notabilités katangaises et les forces vives. Notamment, les vénérables grands chefs coutumiers.  Avec à la clé, sa prise   de position en rapport avec les à-côtés des propos venimeux de ces politiciens-là, imbus des égards peu reconnaissants. Et le glas sonnera l’heure de l’opération « kujibomoa, du swahili ou s’auto-démolir, se désagréger, en français » ! Quoi ?

Oui, l’invitation la plus cordiale avait été lancée à l’endroit de ces factions qui, par de faux fuyants, se rangent ou s’inscrivent en recul de la ligne de mire tracée par les gouvernants congolais. A cette occasion, le Raïs avait déclaré : « Mujibomoe ! ; vous vous désagrégez  », et voilà ! On n’y est sans nul doute.

Telle est alors à notre humble avis l’accomplissement de la prophétie du chef de l’Etat. Il a prédit l’avenir quand beaucoup se faisaient des illusions. Mirage...! Ce qui obnubilait même leur conscience, les empêchant d’envisager le futur avec confiance et espoir. En vue de leur bien-être social ! Deux ans après, où en sommes-nous aujourd’hui ? A l’accomplissement  progressif de la grande et magistrale  vision que le chef  de l’Etat  avait  tenu à dévoiler concernant le déroulement des choses dans ce pays où certains acteurs politiques, accusent  justement  des impairs culturellement eu égard à leur jeu de politiciens. C’est ce qui fait que des faux pas les caractérisent. Et ils ne récoltent que le vent, lequel vient les balloter dans tous les sens, leur faire changer concomitamment des positions … ramant sous les vagues sans toutefois garantir la navigation constamment. Comment ?

On a frais à l’esprit que le 01 février 2017, se tournait une page d’histoire, celle qui suscitait la jetée d’encre de l’interlude terrestre d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Deux semaines, au lendemain de cet événement malheureux plein de tristesse, un autre itinéraire s’annonce au camp de l’Opposition, aux ténors et partisans du G 7, et Rassemblement. Qu’est-ce qui se passe ?

Premièrement, il se pose la question de la désignation du Premier ministre congolais, celui qu’attendent les partisans du G7 et autres. Dilemme ! Le lider maximo, n’a pas eu le temps de léguer à ses lieutenants un testament politique. Alors, qu’en sera-t-il suite à cela ? Il se trame des langues de bois dans le giron des opposants.  Eux qui semblent prétendre à une symbiose idéologique, à la mise sur pied du « Rassemblement » des forces acquises au changement ». Quel changement ? De quoi et de qui ?

Tout porte à croire que ceux-là faisaient, sommes toutes, la sourde oreille, lorsque le chef de l’Etat leur attirait l’attention au cours de son adresse. Solennellement ! Au lieu de se pénétrer des sens intrinsèques du langage de la haute autorité nationale, les opposants feignirent d’écouter. N’avaient-ils pas le 6 « date », et les restes des jours, délié leurs langues, pour chercher à trouver des alibis au sujet du discours du Raïs ? Pareille attitude n’est pas loin d’être de la fuite en avant. En conséquence, leur langage se voit dorénavant confondu. En des allures des constructeurs de la tour de Babel. Ici, il s’agit de la tour de l’Ile de Gorée, auréolée à Genval et cimentée d’une manière sablonneuse à Kinshasa, au meeting du stade ultime tenu dans sa gibecière par le sphinx de Limete.  

Qu’adviendra, de ce qui précède, de la solde des dissensions de tous genres dont les acteurs politiques congolais dégagent ? C’est des regards croisés autour de la mort du sphinx de Limete. Mais, de son vivant, ces genres de rififi ne se faisaient pas sentir. Le droit de parenté, ça ne tardera pas de surgir. Qui sont les Tshisekedistes, pur sucre ?

D’aucuns se déclarent comme ayant tété aux mamelons de ce leader disparu sans tambour ni sifflet. Paix profonde du Seigneur Jésus-Christ lui soit liesse à son âme dans l’au-delà. Rien ne rassure vraiment si toutes ces disputes inutiles sècheraient.

Qui succèdera au vieux routier, à ce preux de la lutte contre la plus effarante dictature de l’histoire congolaise ? Et chacun a tendance à tirer le drap de son côté. L’heure est indiquée pour la poursuite de «bomoage », l’éclatement, la liquidation manifeste des structures et des partis sans assises.

En deuxième lieu, l’embarras du choix ? Ça se remarque dans le chef de ceux qui se veullent opposants de la dernière pluie. On les retrouve, dans des partis politiques : Uld, Udps, et aussi au Mlc, où se commettent des actes divers, comme les agitations genre, retraits de la case des discussions initiées par les prélats catholiques. Ainsi, la volte-face de Raphaël Katebe Katoto, cet autre opérateur politique qui ne garde pas sa langue en poche, à cause de son jeton, sa carte de Joker, entend désormais mettre fin aux suspicions : « Tshisekedi n’a pas désigné un Premier ministre, je me porte candidat. » C’est cela la carte attendue tranchante, que l’on se réserverait impatiemment d’utiliser pour surprendre et renvoyer au dépôt, les autres politiciens du Rassemblement.

A ce que nous sachions, le parti Uld créé ou confectionné par le tonitruant richissime Raphaël Katebe Katoto, a plus ou moins dix ans d’existence. C’était en 2006, que l’on a appris qu’un parti de ce nom est engagé dans le processus électoral en Rdc. L’Uld, pris ainsi, sans trop de commentaire, a-t-il pignon sur rue ?

On clamera qu’il n’est pas si connu du public lushois. Notamment congolais ! D’ores et déjà, Rkk (entendez Raphaël Katebe Katoto) ne devrait pas dormir sur ses lauriers, en jurant sur un quelconque cosmopolite de son regroupement politique, Union des Libéraux Démocrates ! A-t-il en possession des statistiques de l’effectif de ses camarades évoluant dans son parti ?

Au demeurant, ce candidat premier ministre s’est revêtu de la peau de l’ours, d’Arthur, ou Arthos, bien avant de l’avoir tué. Aux observateurs avertis de glaner : « Katebe Katoto, espionnait Tshisekedi, en vue de se jeter à l’eau indépendamment de cet ancien parlementaire issu de la première législature congolaise ».

Tout compte fait, cette personnalité précitée, ménage sa monture. Il tire son épingle du jeu. Il tire profit de la disparition du chef de file de l’Udps, son chouchou.

Sous réserve, loin d’afficher piètre figure, l’aîné de l’exploitation poissonneuse dans cette province du Haut-Katanga est loin d’être téméraire, compte tenu des propos qu’il tient. Non ! Il ne fait que saisir la balle au bond en s’érigeant en monument auto-établi de la politique congolaise.  Sous coulisse, les allégations «katébiennes» augurent, quoi qu’il en soit, les principes de la flambée du «katébisme».

C’est un peu comme qui voudrait dire que l’histoire politique congolaise se dessinerait sous ce label : Etienne Tshisekedi, relevé par Raphaël Katebe Katoto, et les deux étant des prototypes inaugurant les travers communs couvrant leur leadership. Bref, du tshisekedisme, en guise de son école d’apprentissage politique. Et le jugement de l’Eternel tranchera sur cette affaire.

Sur ces entrefaites, l’effondrement du tshisekedisme perdurera-t-il face au courant katébiste montant ? On le saura. Mais, en attendant, le «kujibomoa», annoncé par le Président Joseph Kabila Kabange, un certain lundi 05 janvier 2015 – sans y prendre garde – continuera à faire des fissures, sinon des abîmes, dans l’édifice de l’Opposition congolaise.        (Dossier à suivre)                  

 Patrick TSHIBANG

Lu 192 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1760212
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
301
4362
20814
1760212

Votre IP: 54.224.155.169
le 19/10/2017 , 07:17:06

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés