Kinshasa - RD Congo : 16 aot 2017.

mercredi, 01 mars 2017 12:18

EDITORIAL. L’opprobre !

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Vandaliser une église parce que l’on est mécontent pour n’importe quel préjudice subi, c’est vraiment excessif. Le lieu du culte, censé être un cadre approprié à l’humain de communier avec le divin, est avant tout un endroit à garder dans toute sa dignité. L’église est un lieu sacré. Et de ce point de vue, l’on doit – qui que l’on soit – s’interdire de la profaner.

Où et depuis quand les Congolais ont-ils appris témérairement à enfoncer leur doit dans l’œil de Dieu, en se livrant aux actes de vandalisme d’une telle mécréance outrée ? Jamais nous n’avons entendu rien d’un tel degré de marginalité frisant la démence, si ce n’est dans certaines cultures arabo-musulmanes, notamment chez des extrémistes fanatisés. Là-bas, il est souvent question de profanation de cimetières, d’écritures outrageantes sur les murs, etc. A Dieu ne plaise, chez nous !

Ce qui est arrivé à la paroisse Saint-Dominique, sise 13ème Rue dans la commune de Limete à Kinshasa, aux petites heures du dimanche 19 février 2017, se passe de tout entendement. Il a fallu voir toutes ses femmes en sanglots, comme il le serait d’après un massacre d’humains ; et toutes ces religieuses et ces prêtres aux expressions du visage langoureuses, qui ont assisté à ces images de désolation. Pourquoi porter atteinte au sacré ? Même si un oncle venait à manquer un poste ministériel…doit-on vraiment toucher la prunelle de l’œil de Dieu ? Combien l’Eglise Catholique jouit-elle de respectabilité partout à travers le monde, pour que les enfants de la Rdc viennent à en détruire l’image?

Le samedi 18 février, c’était le Grand Séminaire de Malole, près de Kananga, au Kasaï Central, qui a été pris pour cible. Une partie dudit établissement des sœurs carmélites a volé en fumée, après que ses profanateurs l’aient incendié.

Cet acte ignoble porte la marque de la milice Kamuina Nsapu. Déplorant ces actes inciviques, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya s’est dit très indigné. «La Cenco ne joue qu’un rôle de médiateur. Il appartient aux hommes politiques de reconnaître avec humilité, devant la nation et la communauté internationale, leur velléité politique et la turpitude de leurs choix nombrilistes qui conduisent à l’impasse ou au blocage des institutions. Ils assumeront leur responsabilité devant l’histoire», s’est plaint le prélat.

Ces actes de vandalisme et d’attaques contre les biens de l’Eglise catholique se sont perpétrés à travers quelques provinces de la Rdc. Ils ont également été déplorés à Lubumbashi.

Le centre Sainte-Bernadette situé dans les encablures du fameux quartier Matshipisha dans la commune de la Katuba ainsi que Saint Kizito, une paroisse du quartier Kasungami dans la commune Annexe ont été sévèrement pillés. Peu s’en eut fallu que la paroisse précitée pût être incendiée.

Un proverbe commun dans plusieurs cultures de notre pays prévient, littéralement, en ces termes : «Ce n’est pas sitôt après avoir mangé du crapaud que l’on attrape la gale». Gars donc à ceux qui pensent que l’on doit s’amuser avec le sacré n’importe comment, en l’occurrence l’Eglise, la maison du Dieu vivant. C’est de la mauvaise semence que les auteurs de tels actes ont mise en terre. Ils devront s’attendre à une récolte maléfique qui risque de s’étendre sur plusieurs de leurs générations, bien qu’eux-mêmes puissent s’illusionner dans un réconfort trompeur aujourd’hui… 

L’opprobre auquel choisissent de souscrire ces hordes de criminels est susceptible d’impacter négativement l’avenir de ce pays durant plusieurs décennies voire des siècles. Il est vrai que nous ne serons plus ; mais quel héritage aurons-nous légué aux générations futures de la Rdc ? De l’opprobre !

MWAMBA KALENGA

Lu 118 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1675319
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
114
3528
20203
1675319

Votre IP: 54.167.232.42
le 17/08/2017 , 01:57:55

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés