Kinshasa - RD Congo : 16 dcembre 2017.

mardi, 07 mars 2017 08:56

La machette, un instrument de terreur à Kinshasa !

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans les milieux des jeunes kinois désœuvrés, communément appelés Kuluna, la machette passe pour leur instrument de prédilection. Malheureusement, ils ne l’utilisent pas à des fins nobles. Ils recourent à la machette pour agresser de paisibles citoyens. Plusieurs malheureux ont déjà été victimes d’une blessure par cet outil. Certains en sont morts, tandis que d’autres s’en sont sortis avec de graves lésions corporelles ; des blessures affreusement terrifiantes.

L’usage de la machette par cette catégorie des marginaux est devenu très vicieux, en ce sens que cet instrument représente maintenant toute la terreur, surtout quand on se la voit exhiber par un jeune de cet acabit.

D’ailleurs, il n’y a pas de négociation possible lorsque l’on se trouve face à un jeune de cette race et identifié comme tel. Le premier réflexe pour les membres de ces hordes, c’est de brandir cette arme blanche dans le but de se défaire de sa victime.

A vrai dire, il me semble, la plupart des Kuluna ne vivent pas sous le toit parental. Autrement, aucun parent ne pouvait permettre à son enfant de sortir de la maison tout en étant armé d’une machette. Comme ces jeunes gens vivent en marge de la société, ils peuvent facilement avoir des cachettes dans lesquelles ils stockent ces instruments tranchants ; d’où, ils ne les sortent que lorsqu’ils se rendent à leur sale job. L’aisance avec laquelle un usage aussi barbare entre dans la culture est très déconcertante. Par-dessus toutes les communes de la capitale, certains quartiers constituent de véritables bastions qui hébergent ces jeunes malfaiteurs. Il s’agit de Kingabwa, Masina, Limete, Bumbu, Kingasani, etc. Il n’est plus sécurisant de s’aventurer dans certains coins de la ville, de crainte de tomber sous la coupe de ces rapaces. A considérer leurs agissements trop enclins à une terreur et une violence inouïe, l’on ne se doute pas un seul instant que ces forcenés sont hantés par des démons horribles. Personne ne peut avoir un cœur de pierre insensible, comme le cas de ces jeunes en déperdition. Leur facilité déconcertante à assener un coup de machette sans au préalable choir la partie du corps à frapper, c’est tout ce qui fait leur cruauté exacerbée par la drogue et l’alcool. Certains de ces Kuluna comptent mille fois d’arrestation ; mille fois aussi ils ont été relâchés. Ils se feront à nouveau rattraper aujourd’hui ; et demain, ils sont libérés. La nouvelle libération leur donne du poil de la bête, pour venir achever leur victime à l’origine de leur précédente arrestation. Il semble que même l’Etat n’arrive plus à avoir de lieu approprié pour maintenir cette menace vivante loin de la société civilisée. Comment arrivent-ils, ces Kuluna, à quitter les lieux carcéraux sans pour autant amender leur ancienne façon marginale de vivre ?

La plupart des Kuluna en état d’arrestation par les services de l’ordre qui, il faut le souligner, font bien leur travail parfois sans moyens adéquats dans une ville aussi populeuse, aussi vaste que Kinshasa, (ces Kuluna, disais-je) ont souvent été présentés avec leur arme blanche préférée, en l’occurrence la machette. Jamais objet n’a aussi été utilisé pendant l’agression par ces délinquants comme l’est la machette.

Dans l’étourderie de ces jeunes, le sarcasme atteint la bestialité de sorte qu’ils n’hésitent pas à sectionner un cadavre même ; que le corps soit dans le cercueil ou à découvert.

Des scènes d’horreur que commettent les Kuluna dans certains des quartiers de la ville sont insoutenables à la vue. Ils attaquent même les gens en deuil. Que c’est diabolique !

LND

Lu 175 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 985 355
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1835229
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
95
9471
22724
1835229

Votre IP: 54.221.93.187
le 17/12/2017 , 02:13:41

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés