Kinshasa - RD Congo : 28 mai 2017.

mardi, 07 mars 2017 10:04

SOCIETE. Commune de la N’Sele : la carence en eau très ressentie au quartier Singa ya Inga

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La carence en eau se fait sérieusement sentir au quartier Singa ya Inga, dans la commune urbano-rurale de la N’Sele. Les habitants déplorent une situation on ne peut plus dramatique liée à la carence en eau pour la satisfaction des besoins vitaux voire élémentaires. Des sources en provenance de ce terroir, c’est un casse tête cruel pour les habitants de ce quartier périphérique.

C’est depuis le jour de leur établissement que les habitants du quartier Singa ya Inga peinent à s’approvisionner  en eau potable. Situation qui se caractérise par un engluement et une file  indienne observée devant les tanks privés ou l’eau se vent à 500FC le bidon de 20litres. Malgré la mauvaise qualité de l’eau polluée par des composants hydriques, cette population se hâte à la recueillir pendant la pluie.

Signalons que d’après certains agents de santé, ces tanks qui ne  sont pas entretenus régulièrement sont des  réservoirs  des maladies de mains sales. En outre, dans ce même quartier Singa ya Inga situé dans le rayon que traverse la ligne Haute tension, (qui porte d’ailleurs son nom), femmes et les plus jeunes enfants sont obligés de parcourir de longs trajets à pieds pour atteindre les sources d’approvisionnement. L’eau devient une denrée rare et de première préoccupation. Il n’y a non plus d’électricité. Les moyens de transport les plus utilisés sont les motocyclistes ou les pousse-pousseurs. Cela demande un payement d’environ 1000 voire 1500 francs pour la course.

Entre temps, Singa ya Inga est le quartier le plus envié par la plus part des habitants de cette commune de la Tshangu, pourtant confronté à une absence totale des services de la société  de distribution d’eau. Pour d’aucuns, la plus part des habitants consomment l’eau non purifié et d’autres recourent à l’eau de la pluie qui, malheureusement, est source de maladies d’origine hydrique. Ici, la canalisation d’eau de la Regideso n’est pas installée. Quelques initiatives de certaines personnes privé permettent de renflouer leurs parcelles avec le système de Tanks ou de puits d’eau ravitaillés grâce au système de forage.

«Depuis  plusieurs années, nous  éprouvons de dures épreuves liées au manque d’eau potable. Je viens  de totaliser à peine10 ans dans ce quartier sans avoir vue ou gouté l’eau de la Regideso,  je consomme seulement l’eau non purifié ou l’eau de pluie si possible qui expose tous les habitants à un danger permanent pour la santé. », a déclaré Mahamba, un quinquagénaire père d’une famille nombreuse.

Il sied de noter que la même situation à Singa ya Inga est vécue par une partie du quartier Bibwa qui, par ailleurs, grâce à l’eau de pluies, les activités ménagères tournent comme sur des roulettes.

L’eau des pluies est vue comme une aubaine en dépit de sa dangerosité liée à l’exposition aux maladies d’origine hydriques.  Sonny Lomata est l’un des habitants du quartier. « J’habite de l’autre coté du quartier près de la concession Seti. Sur notre avenue, le problème lié au manque d’eau explose et nous plonge dans une détresse sans lendemain. C’est pire que de vivre sans eau potable en pleine capitale. Nous attendons, à l’instant, l’eau des pluies qui, malheureusement, dépend des saisons, et comme nous sommes en pleine saison des pluies, la manne pourra nous venir en aide », indique-t-il.

Outre cette situation alarmante, la cité est presque lotie selon l’entendement des occupants. La pauvreté s’est concentrée dans le quartier mis à l’épreuve de manque criant d’électricité et l’on peut s’interroger sur les réponses qu’ils apportent. Ils attendent peut-être l’intégration d’une certaine reforme administrative avec des opérations d’équipement (eau, électricité, assainissement, voirie) dans le cadre de grands programmes nationaux destinés à la réhabilitation des quartiers populeux.

Ce ne sont pas des «va-t-en-guerre» les habitants du lotissement Singa ya Inga. Néanmoins, ils entendent alerter opinion et pouvoirs publics sur leur ras-le-bol face à la recrudescence des cambriolages dans ce quartier qui croupit sous le manque de courant ; la Snel n’ayant pas encore desservie cette partie de la capitale en courant électrique. La révolte des habitant de Singa ya Inga gronde dans ce secteur non urbanisé de la Tshangu, souligne-t-on.

Pour l’heure, la commune de la N’Sele souffre d’un manque de moyens pour mettre en œuvre un plan de lutte contre les érosions et faire face au problème de ruissellement des eaux de pluie. Là, les eaux ont drainé le sable sur les ruelles, rendant la circulation difficile à ce niveau faute de canalisation. Ces quartiers aménagés en amont voient  leurs eaux se déverser sur des habitations se trouvent en aval, dit-on à Singa ya Inga. 

Raymond Befonda

Lu 54 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1556296
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
1009
8040
38113
1556296

Votre IP: 54.224.3.148
le 28/05/2017 , 18:22:23

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés