Kinshasa - RD Congo : 22 septembre 2017.

mercredi, 15 mars 2017 09:46

ENQUETE. Le Haut-Katanga peine à lancer des grands travaux d’infrastructures

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

S’il est une caractéristique du grand Katanga, c’est le fait de la mise en exécution des chantiers d’envergure qui le démarquait des autres entités ou provinces du pays. On pourra citer les routes, tapissant les trois grandes villes, à l’exception de celles de desserte agricole. Lesquelles ne faisaient pas l’objet des priorités de la part des décideurs. Dans une certaine mesure. Sinon, les questions de la carence en farine de maïs et autres denrées vivrières ne se poseraient pas pour autant. Surtout que quelque part, les routes en terre battue sont restées des laissées pour compte. Est-ce à cause du faible taux des recettes rétrocédées à cette entité territoriale décentralisée, autrefois géant de l’économie congolaise ?

Il est vrai que le Haut-Katanga devrait posséder des chantiers comme ceux qui ont valu la modernisation de la piste de l’aéroport de la Luano, la construction des ponts à jeter sur les rivières. Il en faudra dans certains coins reculés toute une centaine qui étaient attendues à réhabiliter, indique une enquête parlementaire rendue publique en 2015. On y reviendra avec force détails.

RESPONSABILITE

Il existe justement un ministère qui a en charge les infrastructures. On nous doigtera le bâtiment ou la bâtisse appelée à abriter demain le siège du gouvernorat de province. Et c’est de fond en comble que l’ancien bloc administratif s’est vu écrouler pour céder la place au tout autre, à la dimension éléphantesque, à la taille élevée.

Beaucoup de langues se sont déliées au sujet de cette transformation du gouvernorat du Haut-Katanga. On a pu enregistrer la démolition de l’ancien mur de clôture et les maisons servant de bureaux. Il y avait tant de cabinets et du reste, le service de presse fonctionnait dans un vase clos. Un petit bureau à trois pièces trop exigües.

Les travaux observés donnent l’impression de coup de pelle tapageuse. Est-ce qu’ils produisent des échos qui seraient si fascinants et de manière à attirer de l’administration « du public », à telle enseigne que ça les satisfait avec euphorie et des glas d’hosannah ! Il n’existe pas, de par le monde, de villes dépourvues de chantiers. N’y a-t-il pas de programmes à initier ? Dans quel état se trouve le stade Kibassa Maliba ? Que dirions-nous du bassin de la ville ? Le Musée National de Lubumbashi n’appelle-t-il pas de l’attention ? Certes, le Musée National est beau, très propre. Par rapport au bâtiment de l’Hôtel de Ville de Lubumbashi ? Voilà une architecture qui devrait constituer un chantier susceptible de financement, des grands travaux d’aménagement.

COUP DE PIOCHE

La tour qui comprend la salle Wantanshi et la mairie nécessitera un jour un coup de pelle. La Place de la Gare Sncc Sa, le monument, du rond-point, les avenues Mwepu et Lumumba n’attendent-il pas aussi un nettoyage et une reconstruction, et l’autre devant le marché Mzee, les avenues Munongo, Likasi et Lumumba ne sont-elles pas un indice de salubrité souffrante ?

Quid de la construction des toilettes publiques ? En tout cas, l’état des lieux du Haut-Katanga ne nous offre pas une entrée en matière en vue de la transformation du genre de la pose des séparateurs. Quoique compliquant la circulation, la traversée de la chaussée chez les piétons. Il sied de souhaiter le déploiement des passerelles, même à une distance de 2 kilomètres sur le boulevard M’siri. Hormis celle peinte en rouge du carrefour escaladée brutalement l’année 2016 par un motard !

On se pose la question de savoir à quel stade se situent donc les travaux de réaménagement du site Shilasimba, où ont trouvé la mort, le héros national Lumumba et ses compagnons, Maurice Mpolo et Okito. D’après certaines indiscrétions il sera prêt bientôt, dans deux mois. Qui dit vrai ?

DECOUPAGE

Tout compte fait, la ville de Lubumbashi, la province du Haut-Katanga, ne connaît aucun grand chantier depuis l’avènement du découpage territorial. Et la place des artistes muée en marché florissant, ne pourra-t-elle pas susciter des travaux de réhabilitation ? Qu’on daigne l’ennoblir, ce jardin où on avait même du mal à passer. A l’époque ! Depuis un certain temps, c’est devenu un passage, un Eldorado.

Que les décideurs préparent un autre site où les vendeurs et vendeuses qui occupent ce lieu iront mieux exercer leurs activités. Pas là où, officiellement, devront exposer leurs œuvres les artistes.                     

Patrick TSHIBANG TAMBUY

Lu 113 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1730509
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
662
6348
32181
1730509

Votre IP: 54.224.158.232
le 22/09/2017 , 09:45:50

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés