Kinshasa - RD Congo : 22 aot 2017.

mercredi, 15 mars 2017 09:48

ACTUALITES. LOIN DES QUERELLES POLITICIENNES. Lubumbashi croupit sous la crise de la farine et de l’électricité

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Lubumbashi subit de plein fouet les effets pervers de la crise économique et environnementale au pays. Alors que la population n’arrête de se plaindre du coût excessif de la farine de mais, une nouvelle venant de Kinshasa avec la baisse de la production de l’électricité risque d’augmenter la psychose dans la ville d’autant plus que de nombreuses entreprises minières seront affectées par cette nouvelle.

Par consequent, l’on peut s’attendre à une revision à la baisse de la production des entreprises, à la réduction du nombre de personnel, à la baisse des taxes et impôts… Autant d’effets pervers qui balayeront incessamment la scène nationale.

IMAGINATION

Loin des querelles politiciennes de Kinshasa, les Lushois doivent pousser leurs imaginations pour faire face à ces deux problèmes de société liées essentiellement à la production. Ces équations difficiles ne peuvent trouver des solutions qu’en se mettant ensemble autour d’une table pour sortir de l’étau de la crise.

En effet, sans une agriculture moderne et mécanisée, tous les dicours autour de l’amélioration des conditions de vie des populations ne seront que de vains slogans. Les Congolais bénis de Dieu avec 80 millions d’hectares de terres arables semblent dormir sur leurs lauriers pour être surpris par la faim et la pauvreté. Ces mêmes terres données aux Sud-africains en feraient des merveilles et chasseraient les démons de la faim et de la surenchère des prix.

PLAN STRATEGIQUE

Malheureusement, en RDC, faute d’un plan stratégique, l’agriculture est pratiquée comme par hasard avec des projets par ci, par là sans lien commun ni effet à long terme sur la demande toujours croissante en produits de première nécessité (riz, poisson, viande…). Le Katanga en général ne devrait pas conjuguer la faim si une politique réflechie était appliquée sur ses terres pour en faire un verger des pays africains. Car du Nord au Sud, cette grande province dispose des potentialities qui n’existent pas au Soudan ou au Mali.

En l’absence certes de grandes entreprises (Gécamines, SNCC) qui occupaient autrefois de vastes étendues de champs, le Gouvernement provincial puis national devrait trouver un palliatif rapide et durable à la disparition des oeuvres sociales des sociétés publiques.

Entre deux choix, les populations sont au regret de constater que nos autorités préfèrent le maïs, poisson, tomate, viande importés au produit réalisé sur place. La raison est simple : pour chaque produit importé, il y a des commissions derrière les opérations. Ce qui ne peut être le cas si le riz est produit localement. Mais qui dit qu’on ne peut pas se faire des devises si l’on exporte le mangoustan ou la banane du Kongo Central.

Le seul problème est de relever nos produits au standard international, de construire des routes pour leur évacutaion rapide, de financer les agriculteurs grâce à des cooperatives, d’amener l’eau, l’électricité et l’internet dans les villages pour stabilizer les populations. Est-ce toujours un problème d’aliénation qui veut que les produits venus d’ailleurs ayent une saveur succulente par rapport aux poules de sa basse cour?

C’est ainsi que malgré la presence du fleuve Congo et ses affluents sans compter les lacs et étangs, les Congolais sont comme condamnés à se nourir du poisson chinchard «Mpiodi» importé de la Namibie.

Pendant ce temps, on n’aperçoit aucun chalutier sur nos cours d’eau comme si c’était un interdit ou un tabou que tous respectent pendant qu’ils importent des contenairs de poisson, alimentant les banques et entreprises étrangères. Quel degré de nationalisme alors que Dieu nous a doté de tout ce qui fait le bonheur des peuples provoquant même la jalousie de nos voisins?

La crise de l’électricité

En plus de la farine de maïs, Lubumbashi se prépare aussi à affronter la crise de l’électricité avec moins de 400 MW de la consommation actuelle. Pour cette nouvelle épreuve, il faudra également créer, inventer des solutions que la Snel n’a su apporter jusqu’à présent.

Le Congo, en effet, n’est pas limité à la seule énergie hydroélectrique. Elle dispose du soleil, du vent, de l’énergie thermique et de tant d’autres exploitées sous d’autres cieux. Les hommes d’affaires et les populations profitant de la libéralisation de la production, du transport et de la commercialisation de l’électricité en RDC doivent se jeter à l’eau pour des solutions innovantes qui dépassent l’hydroélectricité.

Car si l’on ne s’y prend pas à temps, on risque d’être surprise comme c’est le cas actuellement avec la farine du maïs qui nous rend dépendant de nos pays limitrophes.

LND

Lu 100 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1684076
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
1521
2629
28960
1684076

Votre IP: 54.81.46.194
le 22/08/2017 , 22:42:05

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés