Kinshasa - RD Congo : 16 dcembre 2017.

mercredi, 26 avril 2017 09:35

ECONOMIE. La Mine de Bakwanga, un chantier pour la Rdc ?

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Hier, elle contribuait à son actif au budget de l’Etat zaïrois. A elle seule, sa production journalière aura suffi pour supporter tous les frais administratifs, que le gouvernement de l’époque avait à susciter à cause des multiples nécessités. Donc, à 30% sans nul doute. Cette société minière pouvait y répondre.

Du temps de la Conférence Nationale Souveraine (Cns), dont toutes les attentes ont été, hélas, vouées aux oubliettes, le débat n’a cessé d’alimenter au sujet de celle-ci. Alors, la troisième République qui en appelle à la reconstruction nationale, celle évidement axée sur la promotion de la modernité, caractérisée par la mise en œuvre des infrastructures du pays, passant notamment par les mines et le secteur de plus en plus important de l’énergie. C’est en cela que vont se conjuguer les efforts attendus pour ce faire, dans le souci de voir ainsi l’amélioration des conditions de vie de la population.

Quelque part, une méchante langue a été brulée de lire un article dans la presse sur la Miba, et à celle-ci de dire, sur un ton macabre, « C’est déjà fini pour elle… » Comme pour dire en ces termes, se moquer de la vie de ces milliers d’employés qui sont à charge de la société Minière de Bakwanga. N’en déplaise à cet individu qui a pour haine dans son sang en guise d’arme culturelle.

Son malheur à lui l’a porté d’émettre d’aussi négatives pensées à l’endroit des vies humaines, pratiquée par la déclaration universelle de Droit de l’Homme. En effet, la Cour pénale internationale pourrait certainement s’y pencher un jour. Ces personnes nourrissant des idées du genre, par ignorance. N’étant pas maitre de leur destin, qu’elles se taisent. Car cette image de la divinité est en chacun, tant que ses membres, des agents Miba à travers ses zones d’appoint en Rdc, et par de-là le monde, méritent, à juste titre, du respect. Et ce n’est pas au nom des intérêts politiques que quelqu’un se donnerait le luxe de dire ses niaiseries.

Constat

La floraison est en pleine éclosion en ce qui concerne la province cuprifère. Que dira-t-on en regard de l’exploitation du diamant ? Pour se dégourdir les nerfs ? Au Katanga, du temps de la deuxième République, on craignait parler du mot « diamant ». De même que tout le monde craint de citer « l’uranium » ; même les enseignants de Géographie oublient parfois cette richesse, on ne sait pas pourquoi. La parenthèse est close.

Les gens avaient, hélas, très peur, de même que « cobalt ». Seul le cuivre était au bout des lèvres des Katangaises et Katangais. Le diamant et le cobalt pouvaient passer pour objet suspects susceptibles de porter ceux qui en parlaient à des arrestations arbitraires. Actuellement, le mythe n’est pas du tout encore persistant, en ce sens que le commerce de ces substances stratégiques est devenu pratiquement légalisé.

Le cobalt est exploité sous forme de ces bruts connus sous la fameuse appellation technique d’hétérogénite. Il en existait en granulé, produit par la Gécamines Sa. C’est ce qui a fait de cette dernière, le poumon économique de son temps ! A cet effet, la Miba était, quant à elle, une géante en considérant l’économie et l’industrialisation du pays.

C’est avec beaucoup plus de respect et de compassion qu’on doit penser à ces « mangeurs de diamant », grâce à qui la nation se targuait sa place au soleil. Ce n’est pas que le diamant a cessé d’être important dans le monde. Pas du tout !

Combien coûte un carat ? Une chose est certaine. Ce sont les agresseurs de la population congolaise qui ont raflé le marché de diamant. Cela était basé, n’est-ce pas à Anvers et sera transféré à Londres via Dubaï aux Emirats arabes-unies ? L’utilisation du diamant dans la technologie moderne n’est pas à démontrer. On prendra, en outre, quiconque en parle, pour adepte de ces diamantaires, ou de ces entreprises qui exercent la vente des diamants. Non, quelle est la quête d’un journaliste ?

Les sceptiques devront se mettre en tête que tôt ou tard les choses vont évoluer. Et ça évolue ! Et que c’est au niveau du portefeuille de l’Etat congolais que se situe la clé de la relance des activités minières à la Miba. Les échos font état, ces jours-ci de l’arrêt de production.

Pourquoi et comment vont réagir les mandataires ? En conséquence, les réserves du sous-sol kasaïen surprendront plus d’un, chacun un jour. Et tout n’est pas perdu. Il semble qu’il y ait des intervenants misant des pas de portes pour agir en faveur de la Miba, tout comme des autres Sociétés Anonymes figurant en appareils du portefeuille de l’Etat. Et la Miba ? A qui ne peut-elle pas ranger le cœur face à la profondeur misère de ces agents lui sont restés fidèles ?  (Dossier à suivre)

P. TSHIBANG TAMBUY

Lu 112 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 985 355
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1835264
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
130
9506
22759
1835264

Votre IP: 54.221.93.187
le 17/12/2017 , 02:20:11

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés