Kinshasa - RD Congo : 16 dcembre 2017.

mardi, 09 mai 2017 09:30

PLUIES DILUVIENNES. Des dégâts dans plusieurs quartiers de Kinshasa

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La pluie qui s’est abattue le 1er Mai 2017 dans la soirée jusqu’au 2 mai dans la matinée, a causé d’énormes dégâts dans la ville de Kinshasa. La Journée internationale du travail s’est transformée en un véritable cauchemar dans plusieurs quartiers de la capitale. Dans la commune de Limete au quartier Mombele, un mur s’est écroulé sur une maison, tuant ainsi deux enfants. A Matonge, dans la commune de Kalamu, le vent a déraciné un gros arbre qui est tombé sur une vieille maman, lui ôtant la vie. Sur l’avenue Victoire, la rivière Kalamu a débordé jusqu’à quitter son lit et inonder des maisons. Du coup, plusieurs  familles ont perdu leurs biens de valeur.

Non seulement elles ont détruit des maisons et des vies humaines, elles n’ont pas épargné les artères publiques. Il était impossible pour les véhicules d’atteindre la place Victoire. Sur le boulevard Triomphal au niveau du Palais   du peuple, des conducteurs étaient obligés de garer leurs véhicules pour éviter la catastrophe.

Lemba terminus : chaussée détruite, circulation perturbée

Cette pluie, a complètement détruit la chaussée au niveau  de Lemba/terminus avec des nids de poule inondés, empêchant  ainsi aux  véhicules de passer. Plusieurs « ketch »qui ont osé affronter cette situation, ont connu des pannes de moteur. Même des bus Transco étaient incapables de rouler dans ces conditions difficiles. Par conséquent, il y a eu des embouteillages monstres ; une situation qui a davantage compliqué la mobilité. Du coup, le transport en commun s’est fait rare. Première victime de ce calvaire, la population a dû marcher à pied, sous la pluie, avec tous les risques d’être attaquée par des inciviques communément appelés « Kuluna ».

Selon un chauffeur de taxi rencontré sur place « cela fait 9 mois que la chaussée au niveau de Lemba/terminus est dans un état de délabrement criant, sans que les autorités attitrées ne s’y intéressent. « La pluie dégrade davantage son état, nous espérions que pendant la saison sèche les responsables de la ville lanceraient  des travaux d’assainissement  de cette voie », a dit ce taximan  qui constate amèrement qu’avec la dégradation de la voirie dans la ville de Kinshasa, les voitures, les taxis, taxis bus et bus de transport font face à de nombreuses pannes  mécaniques.

Ngaba : le quartier Luyi dans l’eau

Des maisons entières des quartiers Luyi, dans la commune de Ngaba, ont été victimes lors de cette catastrophe naturelle. La plupart d’entre elles ont été inondées, causant ainsi des dégâts matériels importants : appareils électroménagers endommagés, valises perdues, documents de valeur détruits…Voilà autant de préjudices causés par dame la pluie dans cette municipalité.

Selon les habitants de ce quartier, des inondations sont dues au manque de canalisation d’eau. Toutes les rues qui composent ce quartier n’ont  aucun caniveau. « C’est une très mauvaise urbanisation », déplorent-ils. Curieusement, la résidence du bourgmestre de la commune de Ngaba est située dans le même quartier ; et les voisins se demandent pourquoi cette autorité municipale ne prend pas des dispositions utiles pour lutter contre les inondations, surtout qu’elle-même fait également partie des potentielles  victimes. « Il devrait s’impliquer personnellement  pour  chercher des solutions  à ce problème », tonne une maman qui regrette d’avoir  construit dans ce quartier  marécageux. 

« Ce problème dépasse  notre intelligence. J’espère qu’il vaut mieux vendre  ces maisons et acheter ailleurs. Car, ici, lorsqu’il pleut, nous sommes exposés à toutes sortes de danger. Tout  ce que nous demandons, c’est notre sécurité et la protection de nos biens », conclut un bailleur, visiblement désespéré.

Avenue des huileries : vers une solution 

D’habitudes, lorsqu’il pleut abondamment  à Kinshasa, tous les conducteurs éviter d’emprunter l’avenue des Huileries qui sépare la commune de Lingwala et celle de Kinshasa. Pour cause ! Cette avenue accueille une importante quantité d’eau, rendant ainsi impossible la circulation routière. L’eau pénètre même jusqu’aux petites avenues perpendiculaires à cette route principale, au point de pousser de nombreux familles à fuir momentanément leurs  habitations, car l’eau atteint jusqu’à 1 mètre de hauteur, voire plus. Mais, les Kinois ont été surpris de constater que la pluie du 1er au 2 mai n’a pas compliqué la circulation  sur cette avenue à cause des travaux de curage de caniveaux qui y ont été amorcés. Il fallait  déboucher  ces caniveaux du rondpoint Huileries jusqu’au camp Lufungula. Cela a permis le passage d’eau de la pluie pour se déverser sur la rivière Lingwala.

Ceux qui sont passés par là pendant la pluie, ont sans nul doute constaté un petit  changement. Il est vrai qu’un peu d’eau était sur la chaussée, mais la quantité n’était pas la même que lors de précédentes pluies. Les  autorités devraient  penser, pour l’instant, à évaluer la boue posée à côté des caniveaux, afin de rendre plus fluide la circulation.

Binza Delvaux : Les érosions continuent

Le quartier Binza/Delvaux, dans la commune de Ngaliema continue à faire son bilan. En effet, cette dernière pluie du weekend passé a fait engloutir plusieurs maisons avec des érosions qui ont gagné l’avenue Lalu. Ces dégâts  allongent ainsi la liste des sans-abris dans ce quartier.

 Selon le témoignage d’un voisin trouvé sur les lieux, trois autres maisons ont été englouties au quartier Bahumbu où une autre tête d’érosion menace de faire disparaitre une dizaine de parcelles dans ce quartier. Une des victimes a assisté impuissante à l’écroulement d’une partie de son habitation. Les habitants  du quartier sont en colère. Mais ils ont été appelés au calme par l’autorité communale, qui a convaincu  les habitants des quartiers Bangu et Punda de décommander la série de marches qu’ils envisageaient d’entreprendre.

Bien avant cela, une pétition sous  forme de SOS, avait été adressée aux autorités de la ville de Kinshasa, leur demandant de négocier l’intégration au budget 2014 du financement des travaux d’aménagement du site érosif Lalu. Un député provincial serait même en train de préparer l’interpellation de l’autorité de la ville.

Mylène Lutumba, stagiaire de l’Upn

Lu 152 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 985 355
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1835267
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
133
9509
22762
1835267

Votre IP: 54.221.93.187
le 17/12/2017 , 02:20:45

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés