Kinshasa - RD Congo : 22 aot 2017.

mercredi, 31 mai 2017 09:12

ENVIRONNEMENT. L’institut Mapinduzi, une honte pour la commune de la Kenya

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

De prime à bord, disons que cette école de Lubumbashi est un sanctuaire par lequel plusieurs cadres de notre pays sont passés. Nos lecteurs ont encore frais à l’esprit, et se souviendront de nos séries d’articles axés sur l’ambiance qui prévaut aux encablures de l’institut Mapinduzi, en face des bureaux administratifs de la commune de Kenya.

Dans cet environnement règne un désordre plus criant dû à la crasse inimaginable qui y a élu domicile. Sur toute la ligne. Tout ce faisant, à cause de son établissement en QG des Kuluna lushois. Quoi ? QG ? Oui, allez-y voir. Ces jeunes gens badauds, fumeurs de chanvre, bandits à gage, se sont rétractés dans cet enclos, mué en urinoir public.

Et il y a une fange d’inciviques qui viennent sans vergogne déféquer aux abords des salles de classe. Tous ces vendeurs et vendeuses, qui étalent les produits au bord de la route, n’ont pas de lieux d’aisance. Ils se soulagent dans l’enceinte de l’institut Mapinduzi ! Nous sommes au coin des avenues Circulaire et Basilique. C’est l’endroit le plus insalubre de la commune de Kenya, après celui jonchant les rails sur Circulaire coin du Marché. En amont tout comme en aval. C’est là que stationnent des camions bourrés de produits vivriers, ceux agricoles notamment ; tomates, oignons, courges, fruits, légumes, etc. ! Comme si c’était un campement. Non ! A qui appartiennent ces véhicules ?

Revenons à l’institut Mapinduzi pour dire que les responsables des écoles fonctionnant dans cette concession sont en quelque sorte complices de cette crasse qu’ils tolèrent. A défaut de l’intervention efficace du pouvoir public, ils auraient sensibilisé les élèves (ces malheureux élèves !) à y remettre la propreté. Malheureusement que cela figure en cadet de leurs soucis. Sinon, des efforts seraient fournis.

Les responsabilités sont, tout compte fait, partagées entre les acteurs, préfets et directeurs de toutes ces écoles qui sommeillent au lieu de se réveiller, de se mettre à l’œuvre.

En outre, c’est le passage frayé dans le mur, donnant dos à la voie ferrée Sncc, « hors usage », qui a favorisé la culture de toute la barbarie qui se commet. Les environs du mur sur l’avenue Basilique sont malpropres.

Le samedi 20 mai 2017, vers 17 heures, un monsieur œuvrant dans les parages comme changeur de monnaie a été aperçu traversant la route, et se dirigeant vers un arbre, pour... Imaginez-vous, donner de l’eau aux pigeons. Comme s’il n’existait pas de normes civiques de la pudeur. Non ! C’est énorme ! Uriner en public sans froid aux yeux ? A la commune de la Kenya, c’est un acte toléré. D’où est-ce que ces jeunes tirent-ils cette impudicité ? Ce quidam-là ne s’est même pas retenu de pisser au pied de la fameuse espèce végétale plantée là. Hélas, brûlant de politesse à la nature. Il en ignore l’importance... Et cet urinoir-là recueille par jour, disons mieux, par seconde près, plus de 10 pisseurs qui y déposent leurs microbes gênes des pathologies liées à l’appareil urinaire. Ca veut dire que ce sont des psychopathes tout simplement. Un manque de notion d’hygiène. Qui y mettra fin ? En conséquence, l’institut Mapinduzi est devenu plus sale qu’il y a 20 ans. Que la tutelle s’y penche. Les inspecteurs y passent pour l’argent et jamais pour l’environnement. Peu importe le décor des mouches chantant : « zin-zin », évidemment ! Notamment, ces odeurs insupportables des urines. Pourquoi ne pas écrouler ces constructions et y ériger une école de type moderne à dédicacer à l’auteur de la nouvelle citoyenneté ?

Qu’on y remette de l’ordre pour la promotion de la santé des élèves et des enseignants. Que Mapinduzi soit démoli et transformé en un parking ? Il est souhaitable que les engins y passent au moulage et des murs et des sales de classe. Broyer pour les relever sous une autre forme convenable. Du fait que l’institut Mapinduzi est un culte de la honte et de l’insalubrité. Qu’on se le dise. La balle est jetée dans le camp du ministère provincial de l’Eps ! A défaut, la tutelle en charge des infrastructures y passera le loquet, nous l’espérons bien. C’est trop cruel comme paysage. Exécrable ! Aucun touriste ne sera attiré par un panorama de ce genre.

A notre humble avis, même tous ces vendeurs et vendeuses doivent, à la limite, déguerpir de cet emplacement là. Ils troublent l’ordre, les élèves sont privés de l’atmosphère de paix et de détente. On y trouve des arrêts de bus  vers le quartier Tabac Congo, et Kalebuka. Quelle confusion ! Du vrai tohu-bohu produit à longueur des journées par des citoyens sans manière. Un spectacle plus désolant.

Telle est la triste situation actuelle à laquelle se confond l’institut Mapinduzi « changement » en ce 21ième siècle. Vive le désordre à la commune de la Kenya. Parce que l’insalubrité y  occupe toujours une place de choix.

PTT

Lu 33 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1684016
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
1461
2569
28900
1684016

Votre IP: 54.81.46.194
le 22/08/2017 , 22:38:13

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés