Kinshasa - RD Congo : 22 aot 2017.

jeudi, 08 juin 2017 08:29

RAJEUNISSEMENT DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE. Plus de 250.000 agents visés pour une retraite digne

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le gouvernement Bruno Tshibala en collaboration avec la Banque mondiale par l’intermédiaire du ministère de la Fonction Publique jure sur la réforme et le rajeunissement de l’Administration publique. Comment c’est  là se fera t-il? Par la mise à la retraite honorable des agents et fonctionnaires de l’Etat.

C’est dans ce cadre que Michel Bongongo a procédé au lancement des travaux de titularisation et de sensibilisation sur le processus de mise à la retraite des agents et cadres de l’Administration publique des ministères pilotes.

En sa qualité de gestionnaire des ressources humaines de l’Administration publique, Michel Bongongo relève que le processus de mise à la retraite est l’une des principales questions qui préoccupent l’ensemble des acteurs intéressés par la réforme et la modernisation de l’Administration publique en RDC, à savoir : les institutions de la République tant au niveau central que provincial, les agents et fonctionnaires eux-mêmes, les organisations syndicales des travailleurs du secteur public et les partenaires au développement.

C’est la raison pour laquelle il a sensibilisé hier les Secrétaires généraux, les membres du groupe des leaders stratégiques de la réforme de l’Administration publique, le président de l’Intersyndical national de l’Administration publique ainsi que le coordonateur de la Cellule de la mise en œuvre de la réforme de l‘Administration publique (CMRAP) et du Projet de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique (PRRAP). Ces deux dernières structures qui jouent un rôle capital dans cet ambitieux projet sont coordonnées des mains de maître par Jean-Serge Bikoro.

Appel à la transparence

Vu le nombre important des candidats éligibles à la retraite, soit plus de 250.000 agents et fonctionnaires de l’Etat, les Secrétaires généraux ont été instruits pour que tout se passe dans l’objectivité, la transparence et le strict respect des droits des uns et des autres. C’est pourquoi, le Gouvernement et la Banque mondiale ont levé l’option de cibler un certain nombre des ministères et services jugés pilotes avant l’extension progressive du processus à d’autres groupes des ministères. Parmi les ministères et services pilotes, il convient de citer les Finances, le Budget, le Plan, la Fonction publique, le Portefeuille, la Santé dans le cadre du projet du développement du secteur de la santé ;la  DGRAD, la DGI, la DGDA et l’INS. «Nous ne pouvons que compter sur l’adhésion parfaite de chaque administration concernée à la démarche. Parce qu’une gestion responsable et transparente de la retraite en même temps que celle relative à l’avancement en grade par la titularisation s’impose à nous tous comme un impératif catégorique», a souligné Michel Bongongo dans son speech face aux Secrétaires généraux et chefs de divisions de l’Administration publique. C’est dire que rien ne peut bloquer cette opération qui, au finish, ne vise que l’émergence à l’horizon de la République démocratique du Congo.

Par ailleurs, le ministre d’Etat en charge de la Fonction publique a souligné que la retraite est régie par le Statut des agents de carrière des services publics de l’Etat et les conditions de son activation sont fixées également par ladite loi. Le plus important, c’est d’être  plus transparent dans l’opération. Cela pour éviter les erreurs de la récente opération de mise à la retraite qui avait occasionné de nombreux dysfonctionnement ayant conduit à des recours.

Sous l’autorité du ministère ayant la Fonction publique dans ses attributions, une commission interministérielle pour le suivi et la supervision technique et administrative du processus de mise à la retraite a été mise en place. Dans le cadre de ces travaux, sous la coordination du ministre de la Fonction publique, une équipe mixte du travail, composée particulièrement des Secrétaires généraux et les partenaires sociaux, se penchera également sur la problématique de la titularisation et présentera, dans les prochains jours, des projets à la validation du Comité de pilotage de la réforme et modernisation de l’Administration publique.

Les conditions posées

Ne peut aller à la retraite que celui qui a atteint 35 ans de carrière au service de l’Etat. Aussi, celui qui a 65 ans d’âge est visé. Après des échanges prolifiques avec le Ministre d’Etat Michel Bongongo, Fidèle KIYANGI, président de l’INAP, a souligné que c’est avec satisfaction qu’ils ont accueilli cette opération de la retraite. Mais, précise-t-il, pourvu que toutes les conditions posées par le syndicat soient respectées. A cela, Fidèle KIYANGI a avoué que le ministre a rassuré que toutes les conditions seront bel et bien respectées. Et, les fonctionnaires n’iront pas en retraite comme des orphelins. Ils seront bien traités.

Selon la source,  la durée des travaux est fixée à une semaine,  à l’issue de laquelle, les membres du comité vont se retrouver pour recevoir les résultats auxquels les secrétaires généraux auront aboutis. Cette période de sept jours permettra au comité qui est à pied d’œuvre de fiabiliser par la contre-vérification les données au travail qui a déjà été fait en amont et celui-ci consiste, pour cette première étape,  à identifier les agents qui sont éligibles à la retraite ainsi que leur situation administrative.

L’option a été levée pour que la mise à la retraite se fasse concomitamment avec la promotion des agents de l’Etat, souligne la source.

Micha Kisala

Lu 28 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 984 121
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1684004
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
1449
2557
28888
1684004

Votre IP: 54.81.46.194
le 22/08/2017 , 22:37:06

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés