Kinshasa - RD Congo : 16 dcembre 2017.

jeudi, 08 juin 2017 08:32

EGLISE AUJOURD’HUI. Le planning dans le travail selon Paul

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Paul nous présente un modèle de planning dans le travail ; il nous apprend à planifier et à organiser les choses. C’est une des difficultés que rencontrent les gens dans la gestion de leurs affaires, spirituelles soient-elles. Souvent, on se préoccupe sur ce qu’il faut planifier, sur ce qu’il faut programmer, sur ce que doit être le futur ; c’est un problème de tous les chrétiens, pas seulement pour les pasteurs. A ce sujet, Paul nous enseigne comment il envisageait faire les choses à l’avenir.

Voyons ce qu’il dit dans ces versets : « J’irai chez  vous quand  j’aurai traversé la Macédoine. Peut-être séjournerai-je auprès de vous, ou même y passerai-je l’hiver, afin que vous  m’accompagniez là où je me rendrai. Je ne veux pas cette fois vous voir en passant, mais j’espère demeurer quelque temps  avec vous, si le Seigneur le permet. Je resterai néanmoins à Éphèse jusqu’à la Pentecôte, car une large porte pour un travail efficace m’est ouverte, et les adversaires sont nombreux. » (1Corinthiens 16:5-9)

La planification de Paul comporte beaucoup d’éléments ; ce n’est pas rigide, ni strict, mais ça dépend de la manière dont le Seigneur conduit les choses. Son plan était en constante évolution, il  devait y avoir une certaine souplesse à ce sujet. Il repartit son plan en cinq étapes.

Premièrement, il y a des objectifs immédiats  à court terme : « J’irai chez vous quand j’aurai traversé la Macédoine. Peut-être séjournerai-je auprès de vous ... » (1Corinthiens 16:5 b-6a)

En examinant la durée du projet, nous pouvons parler d’un plan d’un an fait à l’avance. L’apôtre Jacques suggère que nous ne devrions pas planifier plus d’un an à l’avance. Il est bon de penser à ce qu’on doit faire et où on doit aller, mais alors il faudra se limiter à l’objectif à court terme qui est possible d’accomplir. Ne cherchez pas à projeter interminablement dans l’avenir, et à faire des plans précis sur l’endroit où vous irez dans cinq ou dix ans à partir de maintenant. Comment savoir où vous serez, parce que l’Esprit nous conduit là où il veut que nous soyons ?

 Le deuxième principe, c’est qu’il est flexible. Il dit : «…ou même y passerai- je l’hiver, … mais j’espère demeurer quelque temps avec vous, si le Seigneur le permet » (1Corinthiens 16:6 b, 7b)

Ce sont des termes qui expriment le désir, mais ce n’est pas encore définitif parce que tout ne dépend pas de lui. Ainsi, il parle de la permission du Seigneur : «si le Seigneur le permet ». Paul n’a jamais oublié qu’il était un serviteur du Christ, qu’il  travaillait pour un maître ; quoiqu’il était libre de planifier, il n’a jamais oublié que le Seigneur pouvait également passer outre sa planification à tout moment. Donc, Paul envisageait la possibilité de voir tout bouleverser.

Il est nécessaire pour tout chrétien de dire chaque fois : « si Dieu le veut, je ferai ceci, j’irai là-bas… » Ou, « Dieu voulant, nous… ». Nous sommes tous tenus à nous mettre sous l’autorité divine dans ce que nous voulons faire.

Le  troisième principe mis en évidence c’est de commencer en attendant que Dieu intervienne. Paul dit : «…afin que vous m’accompagniez là où je me rendrai. » (1Corinthiens 16:6 c). L’apôtre n’attendait  pas à ce que Dieu lui donne quelque chose avant qu’il ne commence, mais que Dieu agirait selon son plan. Il s’agit d’un principe important à retenir dans la réalisation de divers projets. Si nous sommes vraiment convaincus de faire quelque chose, nous n’avons pas à avoir tout en main avant de commencer. Nous devons nous aventurer sur la puissance et la provision de Dieu. Beaucoup de serviteurs pensent qu’ils doivent obtenir tous les fonds requis avant d’entreprendre quoi que ce soit. Dieu avait promis de pourvoir, faisons-lui confiance.

Le quatrième principe se fonde sur les circonstances à considérer, sur les grands événements. Paul dit : « Je resterai néanmoins à Éphèse  jusqu’à la Pentecôte »

(1Corinthiens 16:8)

Paul donne une raison qui fera qu’il reste à Ephèse : c’est la Pentecôte. Aussi, c’était une mauvaise saison pour naviguer, surtout avec de petites embarcations à cause des tempêtes violentes qui balayaient la Méditerranée. Mais, à la Pentecôte, le temps était calme et la navigation reprenait avec assurance. Paul a pris cela en compte, et il fonde ses plans sur ces circonstances naturelles de la vie.

Le dernier principe est énoncé dans le verset 9, et se fonde sur l’opportunité à saisir : « car une porte grande et d’un accès efficace m’est ouverte, et les adversaires sont nombreux. » (1Corinthiens 16:9)

Deux raisons militent pour que l’apôtre puisse  rester à Ephèse : une porte grandement  ouverte pour un service efficace et le nombre considérable des adversaires.

Après qu’il eut été chassé de la synagogue, Paul a dû louer une salle pour enseigner.  Pendant six jours de la semaine, et cinq heures tous les jours, l’apôtre rassemblait les gens dans cette salle et leur enseignait  la Parole de Dieu. L’effet de cet enseignement était tellement phénoménal que l’Évangile a littéralement explosé dans toute la province romaine d’Asie. Et les églises furent implantées à Colosses, et Laodicée, à Sardes, à Pergame et ailleurs, notamment les églises qui sont mentionnées dans les sept lettres de l’Apocalypse. Cette vérité enseignée  révolutionnait et transformait t les gens qui allaient partout avec un tel esprit d’enthousiasme qu’ils ne pouvaient se contenir. Ainsi, les églises ont été implantées un peu partout. Cela suscita de nombreux adversaires.

Ephèse était la deuxième plus grande ville de l’empire romain. Au cœur de celle-ci était le temple de Diane, un temple païen où l’on adorait les idoles et on s’adonnait d’une façon dégoûtante et dégradante à la sexualité. Alors, l’église chrétienne se levait contre ces pratiques et contre l’ensemble de trafic qui se déroule au temple. En effet,  c’était l’endroit indiqué où tous les marchants se retrouvaient pour les opérations bancaires.

Aussi, il y avait à Ephèse, des synagogues juives qui s’opposèrent farouchement à ce que Paul faisait. Ils le haïssaient et le traquaient partout. En outre, Ephèse a été consacrée à la superstition, à la magie et aux pratiques occultes. Puis s’ajoute l’autorité politique de Rome, avec son indifférence pour les choses spirituelles.

Face à ces nombreux adversaires, auxquels devait faire face la minuscule église, Paul pensait absolument saisir cette opportunité pour attaquer les contradicteurs avec l’évangile de vérité, afin de les faire taire. Il y avait des opportunités mais aussi, il y avait des adversaires. Ainsi, il faut se méfier d’une large porte sans adversaires.

Cela pourrait être la ruse du diable pour provoquer  un sursaut d’orgueil conduisant vers l’élévation.

Il faut aussi se méfier  d’une forte opposition et de nombreux adversaires quand il n’y a pas de porte ouverte pour le ministère. Jésus lui-même a dit à ses disciples: «Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on ne vous écoutera pas, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds » (Mattieu 10:14). Là où il n’y a pas de possibilité pour le ministère et que l’oppression est lourde, veillez éviter cela ;  mais là où il y a une porte ouverte avec de nombreux adversaires, c’est endroit où il faut rester pour voir Dieu à l’œuvre dans ce milieu d’une grande opposition et d’une grande pression.

Il faut retenir qu’il y a des principes de la planification dans la vie.  Sinon, c’est en vain qu’on peut avancer pour ne pas aboutir à l’objectif.

Ben

Lu 125 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 985 355
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1835239
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
105
9481
22734
1835239

Votre IP: 54.221.93.187
le 17/12/2017 , 02:15:55

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés