Kinshasa - RD Congo : 18 dcembre 2017.

mercredi, 02 août 2017 14:01

ACTUALITES. CONFLITS COMMUNAUTAIRES DANS L’EX-KATANGA. Escalade de violence entre Pygmées et Bantous: quatre morts

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les tensions entre les deux communautés sont antérieures à l’indépendance de la RDC (1960). Depuis décembre 2013, le nord du Katanga (région grande comme l’Espagne, morcelée en 2015 en quatre provinces dont le Tanganyika) est le théâtre de nombreux accrochages meurtriers entre des Bantous Luba et Pygmées Twa.

Un accord de non-agression avait été conclu sous la médiation du gouvernement central, des autorités locales et de la mission de l’ONU en RDC (Monusco) entre les pygmées et les Bantous. Cependant, en septembre 2016, la justice avait condamné quatre Bantous à 15 ans de prison pour crimes contre l’humanité.

En novembre 2016, ce conflit s’est étendu au territoire de Kalemie. En janvier 2017, le territoire de Moba a également connu des violences communautaires.  Ce, pour montrer que beaucoup d’initiatives ont été entreprises en vue de créer des mécanismes de coexistence pacifiques entre les différentes communautés.

Mais aujourd’hui, cet espoir semble s’envoler avec l’annonce de quatre personnes tuées et un village brûlé dans des combats qui ont ravivé le vieux conflit entre Pygmées et Bantous.

Selon Mgr Fulgence Muteba, évêque de Kilwa-Kasenga dans la province du Tanganyika, ces combats ont causé «la mort de trois Bantous et un Pygmée» avant d’ajouter :»Sept personnes ont été grièvement blessées, notamment par des flèches, et plus de 2.500 déplacés ont dû fuir leurs habitations ».

Et le prélat catholique de poursuivre : «Le village de Katuba est totalement brûlé et quelques maisons du village de Kitembwe ont été également brûlées» en pointant la responsabilité des chefs coutumiers  qui manipulent les populations.

Les déplacés «se sont agglutinés» dans une petite paroisse, a-t-il enchaîné, demandant l’aide des ONG.

Il sied de rappeler que cinq des six territoires du Tanganyika sont actuellement touchés par le conflit entre les communautés Pygmées et les Bantous.

Rappel des faits

Les Pygmées cherchent à faire reconnaître leurs droits en se heurtant souvent au refus de la majorité bantoue qui, souvent, les considère comme des citoyens de seconde zone.

Le mode de vie des Pygmées, des chasseurs-cueilleurs, est menacé par la déforestation, l’exploitation des mines et l’expansion des terres agricoles des Bantous.

Tandis que les Bantous sont identifiés comme des locuteurs d’un vaste groupe linguistique qui couvre la plus grande partie de l’Afrique centrale et australe. Il est composé d’environ quatre cent cinquante langues apparentées.

Les notables du territoire de Moba au sein d’une association qui regroupe les députés nationaux et sénateurs de la Majorité présidentielle (MP) et de l’Opposition vivant à Kinshasa dénommée« Cercle pour la promotion de Marungu » (CEPROMA), plaident pour le retour de la paix dans cette partie de la province du Tanganyika. Ils déplorent l’insécurité caractérisée par des affrontements entre les communautés bantoues et pygmées. «Le Ceproma demande au Gouvernement de la République de prendre des mesures d’urgence pour restaurer la paix sur l’ensemble du territoire de Moba en privilégiant la voie du dialogue entre les parties prenantes au conflit», a affirmé le porte-parole de ces notables.

Cette association demande aux autorités de faire appliquer les résolutions du forum sur la paix et la réconciliation organisé en février dernier avant d’inviter le gouvernement à «un peu de considération de l’autorité coutumière dans la recherche des solutions au sein des communautés de base.»

En outre, ils déplorent entre autres le déficit de communication entre l’autorité territoriale et la population, les tracasseries policières, militaires et d’autres services de sécurité perpétrées sur les populations civiles, la multiplication des taxes et les frais de péage exorbitants imposés aux paysans.

Tout en fustigeant la mort d’hommes et l’errance de la population occasionnées par ces violences, le CEPROMA appelle à l’assistance nationale et internationale en faveur des victimes.

E.Muntu

Lu 99 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  • Les artistes

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next
Les BIKORO Singers

Les BIKORO Singers

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l... Lire la suite

Les Chérubins

Les Chérubins

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse «... Lire la suite

Eclat du Ciel

Eclat du Ciel

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors histor... Lire la suite

Les exilés de Sion

Les exilés de Sion

« Si leur histoire m’était contée… »Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers... Lire la suite

Pasteur Willy Kyungu

Pasteur Willy Kyungu

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Kat... Lire la suite

Sœur Christine Kasongo Beyuna

Sœur Christine Kasongo Beyuna

La Servante du Seigneur «Chère Maman» - c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui son... Lire la suite

La Gerbe Agitée (Fr David Kala…

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubum... Lire la suite

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi)

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe dep... Lire la suite

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba)

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwam…

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évan... Lire la suite

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Salem (Soeur Mireille Mbayo)

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République... Lire la suite

  • Contact

Pour tout renseignements

Téléphone : +243 994 702 797
    +243 825 985 355
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse : Immeuble Virunga
    5eme Niveau
    Boulevard du 30 Juin
    Commune de la Gombe
    Kinshasa / RD Congo

 

Visiteurs

1837037
Aujourd'hui
Cette semaine
Ce mois
Tout
804
11279
24532
1837037

Votre IP: 107.20.115.174
le 18/12/2017 , 16:40:28

Restez connecté(e)

Copyright © Nabii Samweli House 2017 - Tous droits réservés