Kinshasa - RD Congo 26/04/2019:

IFADEM MET LES BOUCHEES DOUBLE. Des enseignants remis sur le banc

Fidèle  à sa tradition et conformément à sa mission, l’initiative francophone pour la formation des maîtres, (Ifadem), vient de remettre sur le banc 30 enseignants issus des provinces éducationnelles : Katanga I et Katanga IV.

Sur ce, les pédagogues et les inspecteurs chefs de Pool du secondaire et du primaire ont été conviés à une session de formation axée sur l’enseignement à distance.

En effet, le coup d’envoi de cette formation a été donné le lundi 7 octobre  2013 à l’Espace numérique de Likasi , dans l’enceinte de l’Athénée.

Ont été ciblés pour y prendre part, les enseignants des classes terminales et ceux du secondaire. Tous du ressort de l’EPSP.

L’atelier est animé par les experts de l’Ifadem entre autres M. Patient Ilunga, Mme Lunda et M. Mohammed, ce dernier est  volontaire de cette institution. Les délégations sont venues de Kolwezi, Likasi et Lubumbashi.Parlons des thématiques développées au cours de cet atelier. Tout a porté sur l’Ifadem et sur ses activités développées dans les domaines d’intervention de même que sur les notions inhérentes à l’informatique en général.

C’est ainsi que M. Mohammed s’est attardé sur cela la première journée de l’atelier. En outre, il a parlé ou présenté l’ordinateur et ses parties. Tout comme sur les principes d’allumage et de manipulation de l’outil NTIC informatique s’en est suivie une séance pratique s’agissant de la deuxième journée, le professeur Patient Ilunga a dans la matière parlé des dispositifs pédagogiques Ifadem. Cette séance a été suivis des exercices auxquels se sont adonnés les apprenants. Il a, par ailleurs, parlé des séquences pédagogiques. Dans l’après- midi, le formateur à l’Ifadem a défini le concept tutorat selon le contexte de l’initiative francophone pour la formation à distance des maîtres. Dans la foulée, des échanges fructueux ont été eu lieu. Plusieurs préoccupations ont été enregistrées concernant les motivations de l’Ifadem eu égard au choix des enseignants des classes terminales : 5ème et 6ème Secondaires. Enfin, le professeur Patient Ilunga a exposé sur la séquence introductive sur le tour d’horizon des TICE. Dans ce volet, il a évoqué l’existence des réseaux sociaux, des vidéos You tube. A ce sujet, l’orateur a souligné que l’usage pédagogique des NTIC permet aussi aux auteurs de gérer les enseignants à travers le tutorat.

En outre, il a dit que les technologies sont appliquées dans tous les domaines. Et qu’elles offrent des possibilités en rapport avec les activités à déployer.

Somme toute, l’apport des TIC (Technologies de l’information et de la communication appliquées) dans l’enseignement est indispensable à l’apprentissage. Dorénavant, les TIC développeront les compétences de l’apprenant et surtout dans la recherche.

Dans les faits, les contextes temporels sont brisés avec l’enseignement à distance. Les décideurs politiques devront donc encourager le système d’enseignement à distance à travers l’internet. 

Dans les échanges, Madame Linda a insisté sur l’importance d’apprendre  à encadrer  l’usage des TIC. Ceci revient à dire qu’il y a lieu de diversifier le système d’enseignement dans ce sens que l’apprenant doit alors s’impliquer dans son apprentissage. L’encadreur est appelé à inoculer aux étudiants les compétences  spéciales. Car les ressources viennent renforcer l’enseignement présenté.

L’évolution de l’espace classe illustre sur image représentant trois réalités inhérentes à ce contexte a constitué la dernière matière de la journée.

Cette formation ira du 7 au 11 octobre 2013. Il convient de signaler que, à l’ouverture de cet atelier de formation, le professeur Narcisse KALENGA a introduit les représentants de l’Ifadem  auprès des apprenants. La problématique de cet apprentissage, c’est l’enseignement du Français en Français. C’est là que l’Ifadem intervient en appui Pédagogique et logistique,, en utilisant les TIC.

Le formateur Pontien Ilunga revient du Bas-Congo à Kasangulu et aussi de Kenge au Bandundu où il a prodigué la formation aux encadreurs scolaires.  Patient Ilunga a fourni des informations aux apprenants en rapport avec la découverte des ressources multimédias, notamment la me diagraphie-Désigne etc.…. De ce fait, les apprenants ont été soumis à un exercice consistant  à concevoir un cours sur une matière ou une option donnée. 

DE LA DECOUVERTE DES RESSOURCES MULTIMEDIAS

L’orateur a parlé des technologies appliquées ou intégrées à l’apprentissage. Nous avons ainsi les caméras, micro, radio calculatrice, la capture d’image sur l’ordinateur avec possibilités de projection sur diapositive. L’intégration des TIC dans l’apprentissage constitue une innovation réalisée par l’Ifadem dans le contexte de l’enseignement à distance.

Pour ce qui est des perspectives d’avenir, Madame Linda de l’Ifadem a souligné que cette initiative va s’étendre plus dans les provinces éducationnelles Katanga I et Katanga III.  

Patrick TSHIBANGA, La Nouvelle Dépêche / Numéro 100 

Last modified on Saturday, 19 October 2013 11:12
Copyright © 2019 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.