Kinshasa - RD Congo 26/06/2019:

CROIX-ROUGE DE LA RDC : La redynamisation de la communication à l’ordre du jour

Le département de la communication et relations publiques de la Croix-Rouge de la RDC vient d’organiser, du 18 au 21 mars 2015 à Kinshasa, un atelier qui a regroupé les chefs de divisions provinciales de communication et relations publiques. Huit provinces plus la ville de Kinshasa se sont retrouvées pour faire une autopsie de la communication au sein de la CRRDC et adopter une vision commune.

Pendant quatre jours, ces responsables provinciaux ont eu à s’entretenir sur certains points essentiels dont la stratégie de communication de la Croix-Rouge de la RDC, les outils de communication, la diffusion réussie,… ceci pour mieux arriver à orienter la communication dans le contexte de la mission de la Croix-Rouge qui n’est  autre que  de changer l’existence des personnes les plus vulnérables sans distinction de race, de religion  ni d’appartenance politique à travers un  programme d’activités  durables de développement.

La directrice nationale du département de communication et relations publiques CRRDC, madame Nelly Tangua, n’a ménagé aucun effort pour signifier à ses hôtes que la diffusion doit    refléter l’image de la société nationale. 

Pour cela, une bonne diffusion sera capable de bien identifier les cibles et connaître les messages clés à transmettre tout en sachant que le diffuseur devra aussi avoir des qualités dont une bonne présentation, la politesse ainsi que la maîtrise du message à communiquer. Il doit aussi être en mesure de faire connaître l’identité de l’organisation ainsi que les actions menées et en faveur de quelles personnes.

Pour une harmonie d’un travail d’ensemble dans toutes les provinces, un plan d’action de communication a été établi selon un contexte précis des activités à mener dans chaque province. 

C’est pour cela que chacun chef de division provinciale s’est inscrit conformément à sa prévision et la directrice du département a bien précisé que les activités mentionnées doivent être réalisées sans complaisance, raison pour laquelle il a été demandé  de tracer ce qu’on sera capable d’effectuer. Insistant sur la diffusion, la responsable nationale de ce département avec la cheffe de division nationale de diffusion, madame Ange Lilembu, ont souligné qu’étant communicateur, il faut être capable de se conformer au contexte, sinon c’est l’échec. Ce moment passé dans cet atelier a aussi été une occasion au président national de la CRRDC, Dominique Lutula Kitoko, de rappeler à ces communicateurs qu’ils ont un rôle important à jouer et les a invités à travailler avec assiduité pour capitaliser ce moment précis leur offert. 

Quant au secrétaire général de la CRRDC, José Tuzolana, les recommandations formulées ne doivent pas rester lettre morte mais doivent être mises en pratique. 

Il a exhorté ses interlocuteurs à plus de pragmatisme dans leur travail. 

Chacun de ces communicateurs en provinces est revenu satisfait d’un plus au bagage d’avant et ont promis de mettre toutes les batteries en marche afin d’aboutir à un résultat escompté.

VDP

 

Copyright © 2019 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.