Kinshasa - RD Congo 27/11/2020:

Lettre pastorale : Une diplomatie de type nouveau

Sensible aux multiples messages de félicitations envoyés par ses pairs africains et internationaux, le président Félix Antoine Tshisekedi n'a pas attendu longtemps pour prendre son bâton de pèlerin et amorcé une tournée à travers le continent. Première étape de ce périple : Luanda, capitale de l'Angola où le Chef de l'Etat a reçu un accueil délirant tant de la communauté congolaise que des autorités angolaises.

Pragmatique, Félix Antoine Tshiskedi a saisi cette occasion pour évoquer avec son homologue angolais des questions sécuritaires avec la gestion des citoyens de deux pays et économiques avec la mise en exploitation effective du chemin de fer Dilolo-Lobito.

En effet, après avoir été au cœur de l'actualité internationale suite à l'incertitude de la tenue des élections, le Congo a besoin de lancer un message fort pour des relations de type nouveau à même d'insuffler un vent puissant dans les échanges économiques, commerciaux, culturels avec les pays désireux d'entretenir des relations de coopération fructueuses avec la RDC.

Sur cette lancée, rien de solide ne peut être réalisé si le Gouvernement ne commence par rassurer ses différents partenaires bilatéraux et multilatéraux sur sa volonté de faire tabula rasa des mésententes du passé pour bâtir sur des bases solides. Bref des relations gagnant-gagnant qui ne peuvent être possible que si le Congo dans sa nouvelle dimension d'un pays qui a réussi à organiser des élections et une passation de pouvoir pacifique ne commence par lancer un message fort à l'endroit de tous ses partenaires.

Une page est donc entrain d'être tournée dans le concert des nations avec le Congo qui est devenu un cas d'école en matière d'élections dans le monde. L'heure est donc à des échanges diplomatiques respectueux des Etats pour booster l'économie congolaise et contribuer significativement à l'amélioration du quotidien des Congolais.

MOTA SETI

Copyright © 2020 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.