Kinshasa - RD Congo 27/11/2020:

Lettre pastorale : La vague de grèves décline

Après Transco, la Société congolaise de Poste et Télécommunications vient de trouver une solution à l'amiable avec ses travailleurs en libérant un mois de salaire sur les quatre réclamés.

Si la crise touche toutes les entreprises du portefeuille, sa résolution au cas par cas mérite de retenir l'attention tant du Gouvernement que des mandataires publics, qui maîtrisent mieux la situation au sein de leurs entités. Car l'ouvrier mérite son salaire. Mais en plus du salaire, il y a d'autres avantages sociaux sur lesquels les employeurs ne parlent plus. C'est le cas des soins médicaux, du congé annuel, des accidents de travail, de la signature des contrats en bonne et due forme…

Bref, le monde du travail congolais est à refonder tant les lois ne sont pas respectées par les employeurs qui jouent la surenchère sur la rareté des emplois dans le pays. Or, un début de solution dans ce secteur devrait venir des institutions publiques (Armée, Police, services de renseignements, Poste…) qui doivent être les plus grandes consommatrices de la main d'œuvre au pays au vu de l'étendue et des défis sécuritaires, sanitaires...

Pour cela, le Gouvernement doit disposer d'un plan stratégique de développement sur fond de la poursuite du processus de décentralisation administrative en cours. De la sorte, les investisseurs locaux et étrangers pourront, en connaissance de cause, déployer leurs activités pour faire de la RDC un véritable Hub au cœur du continent africain.

Parmi les chantiers qui peuvent générer des millions d'emplois, on peut citer la modernisation des infrastructures de communication, la construction des logements, la santé, l'éducation où le déséquilibre entre les centres villes et les milieux ruraux reste criant. Grâce aux infrastructures de communication, il sera possible, dans peu de temps, d'interconnecter les 26 provinces et de redynamiser le marché intérieur (80 millions de personnes) avant d'influencer significativement l'Afrique centrale (Plus de 300 millions de consommateurs).

Comme quoi, l'emploi est une priorité et les cessations de travail actuelles doivent trouver des solutions rapides pour ne pas briser l'élan que le Chef de l'Etat entend insuffler au Congo après des années de crise.

MOTA SETI

Copyright © 2020 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.