Kinshasa - RD Congo 26/08/2019:

Lettre pastorale : La pauvreté en question

Malgré les embellies sur le plan politique avec la tenue des élections, le problème de la pauvreté demeure une épine sous les pieds des gouvernants. Les populations traduisent mieux cette préoccupation en recommandant aux dirigeants de privilégier « le peuple d’abord ».

En effet, la grande bataille du nouveau pouvoir reste focalisé dans la lutte contre la pauvreté qui passe par la mise en musique d’un certain nombre de paramètres longtemps négligés mais qui sont stratégiques pour sortir le pays de l’étau de la crise sociale.

Faute de traiter ce problème en profondeur alors que les pays asiatiques s’en sortent assez bien, les pays africains demeurent la proie des conflits ethniques, armés et des crises politiques récurrentes suite à l’insatisfaction de certains leaders politiques et de la Société civile.

C’est à croire que la RDC, considéré comme le deuxième pays le plus pauvre de l’Afrique subsaharien après le Nigeria a besoin de changer de paradigme pour réduire sensiblement la part de la pauvreté au pays. Pour cela, il faut conjuguer différents éléments, notamment la connectivité, la modernisation des infrastructures de base (routes, logement, électricité…), la réduction de la part de l’insécurité à la base de l’exode massif des familles, la conversion de l’économie informelle en économie formelle, l’augmentation du taux d’alphabétisation.

Toutes ces mesures ne nécessitent qu’un courage politique pour montrer aux Congolais et leurs partenaires le chemin à suivre pour sortir une fois pour toutes du cercle vicieux de la pauvreté dans laquelle le Congo est enfermé depuis son indépendance.

Dans la démarche, le Gouvernement doit donner le ton des réformes indispensables, la Société civile doit sensibiliser les populations dans ses différentes couches aux nouvelles dispositions pour engager le pays sur la voie du développement.

C’est ici l’occasion de soutenir la politique adoptée par l’Exécutif pour le financement des projets concrets à l’image de ce que le service national est entrain de réaliser à Kanyama Kasese dans la province du Lomami.

MOTA SETI

Copyright © 2019 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.