Kinshasa - RD Congo 26/08/2019:

Devant l’avance de Fayulu : Bousculade sur le retour d’exil des leaders de LAMUKA

Les six leaders de LAMUKA surtout ceux qui se trouvent en exil, sont candidats au retour au pays. Alors que Moïse Katumbi est annoncé le lundi 20 mai prochain, Jean-Pierre n’a pas voulu attendre l’amélioration des conditions sécuritaires. Les approches de cette lutte dans l’opposition sont loin de faire l’unanimité parmi les six.

Si Moïse Katumbi parle d’une opposition républicaine, Fayulu maintient le principe de « la vérité des urnes » alors que Jean-Pierre Bemba souffle le chaud et le froid. Cette attitude fait de la plateforme LAMUKA, un monstre à plusieurs têtes.

Au cours du meeting de LAMUKA, lundi 13 mai dernier, à Kisangani dans la province de la Tshopo, la secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo, « MLC », a annoncé le retour au pays de Jean-Pierre Bemba.

Selon Eve Bazaiba, l’ancien Vice-président de la République Démocratique du Congo fera, à cet effet, le tour du pays.

« …Lui-même aussi viendra frôler le sol de Kisangani, il arrive dans trois semaines et il fera une tournée dans les 26 provinces du Congo. Il vient pour le combat de la vérité des urnes », a annoncé Eve Bazaiba.

Cette annonce se fait alors que sur le terrain FAYULU a acquis une longueur d’avance sur les autres leaders de LAMUKA qui semblent lui mener une guerre des tranchées. Ils ont tous le même agenda : tournée à travers les 26 provinces de la RDC.

De toute évidence, la population à l’issue de ces sorties de Fayulu en provinces lui semble toujours favorables alors qui il existe à la tête de LAMUKA un coordonnateur qui assure pour les trois premiers mois la présidence de cette plateforme new look. Comment alors détrôner dans l’opinion cette complicité de la population avec le président de la République autoproclamé.

Martin Fayulu compare la vérité des urnes à « l’assistance vidéo »

En attendant que vogue la galère. Devant les militants et partisans de la plateforme politique à Kisangani, Martin Fayulu a réaffirmé sa volonté de poursuivre le combat de la vérité des urnes. Selon lui, la vérité des urnes est comparable à l’assistance vidéo utilisée dans le football pour corriger une erreur arbitrale.

« La vérité des urnes, c’est la souveraineté du peuple congolais. La vérité des urnes est comme la vidéo. L’assistance vidéo est une belle expression, parce que si l’arbitre n’avait pas vu, on doit interrompre le match pour regarder la vidéo », a-t-il déclaré.

Martin Fayulu a également appelé la population au respect des règles d’hygiène en vue de prévenir et combattre la maladie à virus Ebola qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

En outre, le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, « ECIDE », a signifié qu’ils vont rester dans cette partie du pays durant 4 jours.

De son côté, Adolphe Muzito, un des six leaders de la plateforme politique LAMUKA a déclaré que si la population veut que le taux du dollar américain baisse, elle doit rendre le pouvoir à Martin Fayulu.

Pour rappel, Martin Fayulu qui se considère comme le président élu de la RD Congo, a indiqué qu’ils vont rester dans cette partie du pays pendant 5 jours.

Rappelons par ailleurs que Martin Fayulu, qui se considère toujours comme le président « élu », continue de rejeter la victoire de Félix Tshisekedi proclamée par la Commission Électorale Nationale Indépendante et confirmée par la Cour Constitutionnelle.

Kevin M.

Copyright © 2019 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.