Kinshasa - RD Congo 26/08/2019:

PARTAGE DES POSTES AU GOUVERNEMENT : Cach : Udps et Unc à couteaux tirés

Les états-majors politiques sont en ébullition depuis l’annonce de la formation imminente du Gouvernement dont 23 portefeuilles ont été réservés spécialement au Cap pour le changement, allié du Front commun pour le Congo et piloté par le duo UDPS-UNC.

Ces deux formations politiques, qui ont porté Félix-Antoine Tshisekedi à la magistrature suprême à la faveur de l’accord de Nairobi, semblent secouées par les impératifs du partage équilibré et équitable du pouvoir, qui veut que non seulement les deux têtes de liste mais encore leurs partenaires respectifs qui les ont accompagnés dans cette campagne difficile puissent se retrouver dans le futur Gouvernement.

LOURD TRIBUT

C’est ici où l’Unc a sorti son artifice pour un partage 50-50 que l’Udps ne veut pas entendre parler brandissant sa longue lutte historique de 37 ans marquée par des arrestations, relégations, emprisonnements, bannissements … Tel est le lourd tribut que le parti de la 11è Rue Limete met sur la balance s’appuyant également sur son ancrage important dans le Congo profond où elle compte des irréductibles combattants. Mais, ces arguments ne suffisent pas pour convaincre l’allié Unc de s’incliner devant ce poids lourd de l’Opposition passé dans le camp de la majorité présidentielle.

A l’Unc ravie de profiter aux dividendes de la lutte, ce ne sont pas tous ces éléments qui sont pris en compte mais plutôt le forcing de dernière minute qui est la conséquence de la décision de son leader Vital Kamerhe, troisième meilleur élu à la présidentielle de 2011 de retirer sa candidature à la présidentielle au profit de son partenaire Félix Tshisekedi. Une démarche fortement ovationnée en novembre 2018 mais dont la solidité est fortement éprouvée.

BOULIMIE

L’équation est rendue d’autant plus difficile avec la boulimie des acteurs politiques congolais de se retrouver tous au Gouvernement. Et pourtant, les postes pour servir la nation sont nombreuses, notamment dans les entreprises, la diplomatie, l’Administration… Or, avec 23 postes, l’Udps ne peut tout avoir, elle doit penser à ses différents alliés de peur de provoquer des mécontentements dans ses rangs comme on l’a vu dernièrement avec la fronde de l’Afdc-A au sein du Front commun pour le Congo à l’occasion de l’élection du président du bureau du Sénat.

Ce vent néfaste continue donc à souffler et risque de faires des dégâts dans la coalition entre l’Udps et l’Unc. Mais logiquement, l’Unc présente dans les gouvernements Badibanga et Tshibala devrait revoir ses ambitions à la baisse pour laisser la place à l’Udps dont les leaders sont restés longtemps en dehors du Gouvernement. De deux, le parti de Vital Kamerhe doit tenir compte des partenaires de Cach pour ne pas briser l’alliance qui les lie.

CONVOITISES

Toute la question est de savoir ce que pensent faire les leaders politiques des postes qu’ils convoitent tant. Car si c’est pour se remplir les poches avec des retro commissions, des voyages, des frais de fonctionnement…, la surprise risque d’être désagréable pour le prochain Gouvernement car le Premier ministre a décidé de remettre à flot la Cour des comptes, l’Observatoire de l’Ethique et de la corruption, l’Inspection des finances… Autant d’outils qui permettront de suivre à la loupe la traçabilité des fonds sortis des caisses publiques.

Le changement promis par les opérateurs politiques du Cach doit commencer à la tête, c’est-à-dire au Gouvernement, gestionnaire des affaires publiques. Le contraire serait distraire, une fois de plus, les populations scandalisées par le comportement sulfureux des acteurs politiques qui s’enrichissent du jour au lendemain pendant que la misère prend des proportions inquiétantes, l’insécurité se conjugue au quotidien au Kivu et en Ituri sans oublier les jeunes bandits appelés « Kuluna » qui sèment la terreur dans les centres urbains.

A l’instar de la coalition FCC-Cach, si l’Udps et l’Unc ne choisissent pas la table des négociations, la sortie du Gouvernement risque de provoquer le crash des alliés de Nairobi.

MOTA SETI

Copyright © 2019 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.