Kinshasa - RD Congo 22/10/2020:

Lettre pastorale : Ebola vaincu

Alors que le nombre de victimes du virus Ebola venait d’atteindre 1900 morts, l’intervention, hier jeudi, du professeur Jean-Jacques Muyembe sur la découverte de deux molécules curatives a suffi pour ramener la paix dans les cœurs des populations menacées par cette maladie.

Après des études menées sur quatre molécules, notamment les solutions ZMapp, remdesivir, REGN-EB3 et mAb114, les deux dernières molécules ont répondu favorablement. On peut saluer cet exploit qui montre qu’Ebola n’est plus une maladie non curable. Il existe désormais des médicaments dont l’un est un produit issu d’une collaboration avec des scientifiques Congolais.

Cette découverte acclamée de deux mains par l’Ambassadeur des Etats-Unis en RDC mérite d’être capitalisée par le Gouvernement car elle ne servira pas seulement à la guérison des populations affectées mais constitue une source non négligeable de recettes.

Pendant ce temps, sur le terrain, la campagne de sensibilisation des populations pour déclarer les cas détectés et veiller sur l’hygiène doit se poursuivre pour éviter toute extension de la maladie dans les zones difficiles.

Une lueur d’espoir poind donc à l’horizon mais qui doit marquer un tournant dans l’histoire de la partie Est de la RDC devenu le vivier des mouvements rebelles (130) qui empêchent toute activité économique et l’épanouissement des familles condamnées à l’errance.

La science a fait sa part, aux politiques de rétablir l’autorité de l’Etat avec des forces armées, la Police et une administration bien outillée.

MOTA SETI

Copyright © 2020 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.