Kinshasa - RD Congo 22/10/2020:

EGLISE AUJOURD’HUI : Principes de l'édification

On parle souvent de l’édification dans l’église, mais plusieurs n’en connaissent pas le fondement, et le but. D’abord, qu’on sache que l’édification signifie «construire, bâtir, élever, placer la fondation » ;  et son but est de « bâtir les croyants spirituellement et les aider à devenir matures. » Comment alors y arriver ? Comment conduire les disciples de Christ à la maturité?

Les disciples de Christ nés de nouveau doivent être enseignés sur la connaissance de base de la parole de Dieu pour être matures. C’est la charge de l’église ; Dieu a donné ce rôle à l’église.

Sachons que l’église locale est la place principale ou la croissance spirituelle doit se développer et où les croyants nés de nouveau deviennent, de plus en plus, matures en Christ. Paul donne le processus à ce sujet.

« Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. » (Eph 4: 11-15)

Unité de la foi 

Ici, la foi ne désigne pas le fait de croire ou d’obéir, mais elle désigne l’ensemble de la vérité chrétienne, de la doctrine ; c’est le contenu de l’évangile dans sa forme la plus complète. Eviter la désunion dans l’église. Lorsque les chrétiens reçoivent un bon enseignement, lorsqu’ils font fidèlement l’œuvre du ministère, et édifient ainsi le corps de Christ dans la maturité spirituelle, l’unité de la foi en résulte inévitablement

La connaissance du Fils de Dieu ; connaissance profonde, complète qui découle d’une relation personnelle avec Christ. La vérité de Dieu n’est pas divisée en morceaux qui se contredisent, avec risque d’avoir des sectes. C’est le cas aujourd’hui avec des émiettements d’églises. 

L’édification des rachetés, c’est-à-dire les disciples, vise un double objectif, que Paul désigne comme l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, desquelles découlent la maturité, la saine doctrine et le témoignage fait avec amour.

De ce qui précède, on comprend que les disciples de Christ doivent se rencontrer afin qu’ils soient enseignés à partir de la Parole de Dieu, qu’ils prient ensemble, qu’ils partagent la Cène du Seigneur (communion).

Voilà pourquoi, Paul a passé une année entière à Antioche (Actes 11:26), un an et six mois à Corinthe (Actes 18:11), et trois ans à Ephèse (Actes 20:31) pour enseigner. Paul envoya Timothée à Thessalonique pour fortifier et encourager les chrétiens (1 Thes 3: 2). Il renvoya ensuite Timothée à Corinthe pour enseigner ce qu’il avait enseigné dans toutes les églises (1 Cor 4:17).

Tite a été laissé en Crète pour enseigner la vraie doctrine (Tite 2: 1).

Perfectionnement

Perfectionnement désigne fondamentalement un bon ajustement, une restauration ou un parachèvement. Il s’agit ici beaucoup plus le perfectionnement collectif. Conduire les croyants vers un niveau élevé de maturité afin qu’ils soient capables d’œuvre dans l’Eglise, c’est-à-dire faire un ministère dans l’Eglise.

Dans le verset 12 du texte, Paul présente la progression dans le plan de Dieu pour son Eglise : du perfectionnement au ministère et à l’édification. Le plan de Dieu veut que les évangélistes et les pasteurs-docteurs ou enseignants travaillent au perfectionnement des saints (un titre qui désignent tous ceux que Dieu a mis à part pour le salut.

L’évangéliste a pour tâche d’amener les hommes et les femmes à la compréhension de l’évangile du salut, les amener à recevoir Christ comme Seigneur et Sauveur, et devenir ainsi des enfants de sa famille spirituelle et des citoyens de son royaume. C’est là le début de leur formation.

Ensuite, le pasteur-enseignant commence sa tâche, tout en étant pour eux un modèle, un exemple de sanctification à suivre.

Il est nécessaire de noter que le plus grand besoin dans l’Eglise, c’est la maturité spirituelle et non l’organisation structurelle, quoi qu’étant également nécessaire aussi pour un ordre dans l’Eglise. Si l’évangéliste ainsi que le pasteur-enseignant s’évertuent à s’adonner à cette organisation administrative, il leur sera difficile d’accomplir leur tâche primordiale d’édifier les croyants, et de surcroit, il n’y aura pas de maturité dans l’Eglise. Ce sont des bébés spirituels qu’on aura dans l’Eglise, qui vont s’adonner aux divertissements, sans comprendre qu’il faille croitre.

Ministère

L’œuvre du ministère ici n’est pas la responsabilité du pasteur-enseignant ; c’est la tâche des saints qui ont été perfectionnés. Le pasteur-enseignement ne doit pas s’efforcer de faire lui-même le travail ; il a perfectionné les saints pour le faire. C’est donc à eux d’exercer un ministère les uns envers les autres. L’Eglise toute entière doit être engagée dans l’œuvre du Seigneur.

C’est parmi ces saints que Dieu suscite des anciens, des diacres, des enseignants et toutes les autres sortes d’ouvriers dont l’Eglise a besoin pour être fidèle et productive. Le ministère spirituel est l’œuvre de tous les chrétiens, de tous les saints.

La maturité exige d’apprendre ce que dit la Bible et de l’appliquer dans sa vie. La maturité exige également que tous les disciples de Christ soient activement impliqués dans l’évangélisation.

La maturité exige également être en communion avec d’autres chrétiens qui croissent spirituellement afin qu’ils puissent partager leurs joies et leurs luttes.

Après que Paul eut enseigné les nouveaux croyants et qu’il les eut envoyés pour instruire d’autres, il envoya des lettres aux Thessaloniciens, aux Corinthiens, aux Galates, aux Ephésiens et aux Philippiens. Les lettres censées encore fournir aux disciples de Christ une profonde connaissance de la vérité de Dieu.

Les croyants doivent s’offrir des opportunités de capacité de croissance pour appliquer les principes de la Bible dans leur vie.

Les croyants doivent se pourvoir avec d’autres expériences qui aideront à bien grandir spirituellement en devenant mature pour accomplir ces trois points: l’enseignement, l’évangélisation, et la communion. Ils doivent être équipés pour le service chrétien (Eph 4: 11-12, 15-16) et l’église devient mature lorsque chaque membre exerce quelque part dans l’église.                             

Ben

Copyright © 2020 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.