Kinshasa - RD Congo 22/10/2020:

Jeanine Mabunda exhorte les députés à travailler pour la cohésion nationale et le développement du pays

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a exhorté les députés nationaux à travailler pour la cohésion nationale et la construction et le développement du pays au bénéfice de la population, au cours de la séance plénière d’ouverture mardi, de la session extraordinaire de mois d’août.

Jeanine Mabunda a demandé aux députés nationaux de préserver les acquis de la cohésion nationale au-delà de toutes les divergences d’idées et de diversité des partis politiques, (majorité et opposition), des tribus et des provinces.

«La première préoccupation des députés, c’est d’abord la RDC qui est et restera une et indivisible en dépit de tout tiraillement entre les Congolais», a-t-elle dit, retraçant à cette occasion, un bref historique de l’histoire politique de la RDC caractérisée par la rupture des relations diplomatiques 12 jours après l’indépendance (1960), avec la Belgique ; le problème de partition du pays qui a conduit les acteurs politiques à se retrouver au conclave de Lovanium (1961); les désordres qui ont abouti aux pillages après la proclamation du multipartisme (1990) ainsi que les guerres successives (1998-2002) jusqu’à l’organisation des élections en 2006 avec une nouvelle constitution en passant par formation du gouvernement 1+4 pendant la transition de 2003-2005.

Après la passation pacifique du pouvoir entre le Président sortant Joseph Kabila et entrant Félix Antoine Tshisekedi, a souligné la présidente, rien ne peut justifier que les Congolais s’entredéchirent étant donné que c’est pour la 2ème fois que le pays connait un régime politique où le Président et le Premier ministre ne sont pas d’une même famille politique.

Par ailleurs, Jeanine Mabunda a fait savoir que les députés en tant qu’élus du peuple, ont l’obligation d’aider avec des propositions concrètes et réalistes, le gouvernement à qui incombe la mission de conduire la politique du pays en concertation avec le Président de la République, entre autres, à améliorer les conditions de vie de la population, de lutter contre l’insécurité, la corruption, les érosions, la Maladie à virus Ebola, etc.

Elle a ainsi apprécié à sa juste valeur les efforts fournis par l’expertise nationale, les autorités du pays en l’occurrence l’implication du Chef de l’Etat, les scientifiques et les médecins afin d’éradiquer cette épidémie qui sévit au Nord et Sud-Kivu et en Ituri.

Le présidente de l’Assemblée nationale a également souhaité que le nouveau gouvernement, une fois investi, s’attèle rapidement à la recherche des solutions durables aux problèmes du pays lui transmis par les députés, entre autres, l’insécurité, l’accès à l’éducation avec la concrétisation de la gratuité à l’école primaire, la réhabilitation des infrastructures routières, sanitaires, éducatives, énergétiques, la relance des certains industries, le problème des déplacés internes, le chômage des jeunes et la mise en œuvre de la caisse de péréquation en vue de la répartition équitable des revenus entre les provinces. Auparavant, Jeanine Mabunda  avait donné la justification de la convocation de cette session extraordinaire par la nécessité de procéder à la validation des pouvoirs des suppléants de 14 députés ayant opté pour des fonctions incompatibles avec la députation et de députés validés définitivement par la Cour constitutionnelle ainsi que l’audition du programme du gouvernement et son investiture.

LVM

Copyright © 2020 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.