Kinshasa - RD Congo 17/09/2019:

HIER A KINGAKATI : Révélations sur la rencontre des ministres FCC avec Joseph Kabila

* En attendant, ceux de l’UDPS et de l’UNC ont également été présentés à leurs bases respectives

Les nouveaux ministres du Front commun pour le Congo (FCC) se sont rendus hier à la ferme (Kingakati) de l’ancien président Joseph Kabila, autorité morale du FCC pour le  rencontrer. Cependant, ces nouveaux ministres du futur gouvernement Ilunga ne sont pas encore passés devant le Parlement pour leur investiture.

Il sied de préciser qu’il y a quelques mois, toutes les composantes du FCC s’étaient retrouvées à Kingakati lors de l’élection du bureau du Sénat. De bonnes sources, il nous revient d’apprendre qu’il s’agit pour les nouveaux promus de recevoir les consignes de cette plateforme politique et surtout, de  prêter allégeance à leur autorité morale. Et aussi, renseigne-t-on, tous les futurs ministres issus du FCC ont aussi un mot d’ordre très clair, ils doivent d’abord passer par Kingakati avant toute décision importante et avant de discuter des dossiers importants avec l’équipe du nouveau président.

Nul n’est besoin de rappeler que le gouvernement est advenu après plus de 7 mois de négociations entre FCC et CACH. C’est dire que faire partie de ce gouvernement était un vrai parcours du combattant au regard des critères fixés par le Premier ministre.

Les ministres de l’UDPS et de l’UNC

O tempora o mores. La coalition au gouvernement a institué de nouvelles moeurs politiques en République démocratique du Congo. Comme ceux du FCC, les ministres et vice-ministres de l’UDPS et de l’UNC sont également rentrés à leurs bases respectives. Officiellement, c’était afin de les présenter devant militants.

Ce sont de nouvelles habitudes qui vont s’incruster désormais dans le microcosme politique congolais. A  la différence du FCC dont les délégués au gouvernement se présentent devant leur autorité morale, ceux de l’UDPS et de l’UNC seront reçus par la hiérarchie de deux partis. Il s’agit pour les différents regroupements politiques de la coalition au pouvoir de maintenir la discipline et la loyauté de leurs membres au gouvernement. Sinon jusque-là, cette coalition appelée à présider aux destinées de la République tout entière, tient bon. 

Vers l’audition de l’investiture du gouvernement

Après la validation des mandats des 15 premiers suppléants des députés ayant opté pour des mandats incompatibles et ceux des 31 nouveaux députés proclamés par la Cour constitutionnelle,  la prochaine étape de la session extraordinaire sera l’audition du programme du gouvernement et son investiture. L’investiture à l’Assemblée nationale de la nouvelle équipe ministérielle n’est plus qu’une question d’heures. Le sujet fait partie de l’ordre du jour de la session extraordinaire de la Chambre basse du Parlement, convoquée à la demande du Président congolais depuis le lundi 19 août. L’autre point de l’ordre du jour de la session extraordinaire a été vidé, mercredi  28 août dernier. Il s’est agi de la validation des mandats de 15 premiers suppléants des députés ayant opté pour des mandats incompatibles et ceux des 31 nouveaux députés proclamés par la Cour constitutionnelle.

Des 15 premiers suppléants des députés ayant opté pour des mandats incompatibles, l’on note entre autres : Autsai Adriko Patrice en remplacement de Autsai Asenga Médard de la circonscription électorale d’Aru qui a opté pour son mandat de sénateur ; Kapuku Kapuku Florent qui remplace Evariste Boshab de la circonscription de Mweka. Ce dernier a opté également pour son mandat de sénateur.

Il y a Gaël Bussa Obambu qui remplace Jean-Lucien Bussa de la circonscription de Budjala qui a opté pour le Sénat. Endundo Lomata Serge remplace Endundo Bononge José de la circonscription électorale de Lukolela. Kimbuta Motema Eric remplace André Kimbuta Yango qui a opté pour son mandat de sénateur.

S’agissant de nouveaux députés nationaux définitivement proclamés élus par la Cour constitutionnelle, l’on note notamment : Emery Okundji Ndjovu de la circonscription de Lubefu, Mobutu Giala de la circonscription de Gbadolite-ville, Egwake Ya’Ngembe Omer de la circonscription de Bumba, Chadrack Baitsura Musowa de la circonscription de Beni, Thomas Luhaka Losendjola de la circonscription de Kinshasa1.

Kevin M.

Copyright © 2019 Nabii Samweli House - Tous droits réservés.