Nabii Samweli House Site

Salem (Soeur Mireille Mbayo) Publier le 03.05.2013

Le groupe SALEM de la sœur Mireille Mbayo a été créé en 2003 dans la ville de Kinshasa en République Démocratique du Congo. Il est un groupe qui chante la musique chrétienne en plusieurs langues locales et en français.  Il compte à son actif plusieurs productions et concerts en plein air, dans les Eglise et dans de grands salons. A ces productions, peuvent être ajoutés les albums ci-après : NDOE paru en 2003, OLOLA KUBOKO paru en 2005, MUKUDJI paru en 2009 et MUYA WAMI paru en 2011.

Ce groupe a pour objectif chanter pour Dieu, communiquer la paix selon qu’il est écrit   « heureux les hommes qui procurent la paix… ». Le groupe Salem envisage de soutenir les pauvres et démunis.

Le groupe Salem envisage d’organiser davantage des concerts et différentes productions musicales. Un album non encore nommé est en préparation.

 4 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Groupe Shalom (Sr Nenette Mwamba) Publier le 03.05.2013

Le groupe Shalom  a été créé en 2008 par la sœur Nénette Mwamba. Son objectif est louer Dieu et évangéliser par le chant. En outre ce groupe fait des activités d’intercession et envisage de porter de l’aide aux personnes défavorisées. Il est un groupe de musique et d’activités chrétiennes.

Le groupe SHALOM compte à son actif en plus des concerts et productions musicales dans les Eglises, un Album dénommé SE YO. Un autre SE YO 1 est en chantier. Il projette de revoir le studio d’ici le mois de juillet 2013 pour le « SE YO 1 ».

 0 vues totales

Dieu fait grâce (Sr Mado Safi) Publier le 03.05.2013

Le groupe de musique chrétienne Dieu fait grâce est une création de la Sœur Mado Safi. Il existe depuis 2008, et compte à son actif plusieurs productions dans les églises et concerts dans plusieurs endroits. En plus, le groupe Shalom est auteur de l’Album LIBUNGUTULU produit en cd et cassette audio en 2010. Il vient de finir son premier DVD qui sera bientôt sur le marché du disque chrétien.

Il projette plusieurs concerts et interventions dans les Églises et reste disponibles pour toute invitation à louer Christ par tout dans le monde.

 0 vues totales

La Gerbe Agitée (Fr David Kalala) Publier le 03.05.2013

La Gerbe Agitée (Fr David Kalala) Publier le 03.05.2013

Le groupe la gerbe agitée est résultat de la vision évangélique du frère DAVID KALALA BANZE de Lubumbashi. Le groupe la gerbe agitée, a produit un album en  cd et cassette audio  intitulé TUKAVULUKWA  chanté dans  l’une des langues locales du Katanga soit le kiluba. L’adoration par le cantique, l’aide aux personnes défavorisée et l’incitation au retour au message biblique demeurent ses objectifs affichés.

Un autre album est en studio et sera disponible sur le marché incessamment.

 0 vues totales

Sœur Christine Kasongo Beyuna Publier le 03.05.2013

La Servante du Seigneur «Chère Maman» – c’est ainsi que préfèrent l’appeler souvent ceux qui lui sont proches- se fait facilement repérer dans une Assemblée par le timbre de sa voix limpide et forte.

Outre son propre Groupe qu’elle encadre avec dynamisme et responsabilité, il est fréquent qu’on l’aperçoive se produire avec «Les Femmes victorieuses» aux cotés de ses sœurs Nathalie Wassa, Majolie K. Muteba et autres.

Sa source d’inspiration, c’est le Saint-Esprit, mais aussi le recueil « Chants de victoire ».

Chère Maman a mis en 2012 à la disposition des enfants de «notre Père» un album conséquent «Tetintine». Bien que le titre dudit album soit en cibemba, il contient malgré tout des morceaux en différentes langues, en swahili notamment.

La Sœur Christine Kasongo Beyuna chante ce qui fait réellement la force d’une Église. C’est pourquoi elle dit «Sina woga», ce qui signifie je n’ai pas peur !
Vous voulez la contacter ! Rendez-vous à la Cité Évangélique Viens et Vois, sur l’avenue Maniema, à Lubumbashi. Vous pouvez lui écrire également par le présent site.

 0 vues totales

Pasteur Willy Kyungu Publier le 03.05.2013

Originaire de la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, le frère Willy Kyungu Katombela a consacré la majeure partie de sa vie à la formation et à l’encadrement de la jeunesse, d’une part en tant qu’enseignant dans les écoles de la Province, notamment à Lubumbashi et à Kamina, et d’autre part comme Evangéliste, chantre et conducteur du Groupe « Chorale d’amour », à côté de ses inconditionnels Jefferson Munkemena, Jacques Senga et autres.

Humble et dévoué, le Doyen des artistes musiciens chrétiens du Katanga est plutôt doué dans la composition des œuvres musicales. Le Seigneur l’a doté d’une voix à la fois limpide, nostalgique et mélancolique. Il est auteur compositeur de plusieurs cantiques qui font la joie de plusieurs de nos chorales aujourd’hui.

Il a mis à la disposition du public trois albums :

  1. Mulubimbi ;
  2. Ntanda impya ;
  3. Dibwe djami

Le répertoire dans ces trois albums est essentiellement puisé dans le recueil de chants «  Nyimbo ya bupandiji ».
Après avoir accompli plus de 45 ans d’activités artistiques intenses, les Responsables de sa Communauté ecclésiastique lui ont confié la direction de l’une de grandes et anciennes Paroisses de la 30ème Communauté de Pentecôte au Congo. Il s’agit de la Paroisse « Najot » de l’avenue Bukama dans la Commune de la Kenya, à Lubumbashi.

Il est marié et père d’une famille nombreuse.

Parmi ses disciples on peut notamment citer l’artiste musicien Ilunga Sambula dit Sam.

 0 vues totales

Les exilés de Sion Publier le 08.05.2013

« Si leur histoire m’était contée… »
Ce Groupe musical n’a été découvert du grand public qu’à travers son deuxième album intitulé « Ku ngulu ya mabwe ». C’est pourquoi ses membres sont souvent appelés les Ku ngulu ya mabwe !

Assurément, l’histoire des Exilés de Sion se confond avec celle de la maison « Nabii Samweli House ». N’a-t-on pas souvent appris, s’agissant de ces deux organes, que l’un a été crée pour l’autre !

Au départ, c’est un groupe constitué essentiellement de déplacés de guerre en provenance de Kalemie (d’où le vocable «  exilés ») parmi lesquels les uns viennent de la Paroisse de Kamkolobondo (30ème Communauté de Pentecôte au Congo) et les autres de la Colline(AEP) auxquels se joignent deux frères, Mass et Claude, ainsi qu’une sœur, Kasongo, tous trois chantres à la « Pierre angulaire » de Lubumbashi.
Alors qu’ils sont déjà en studio (au Bel air) pour enregistrer leur premier album « Bakobekele nzenze »,  ils seront rejoints par tout le groupe Assafa de cette dernière Paroisse qui tenait à introduire dans ledit album le cantique « Abusalome ».

Les Exilés de Sion réussiront malgré tout à lancer ce premier album de leur histoire, mais lequel sera piraté sans pitié et connaîtra un succès relatif.

Le groupe est installé à Lubumbashi…Ses membres n’appartiennent pas à une seule Eglise. Ils proviennent de différentes communautés chrétiennes de la place, à l’exception du frère André Kilumba wa Bayampe dit de la Charité qui réside à Kolwezi.

Cette Chorale  est actuellement dirigée par le Frère Kasongo Kabadika Dieudonné alias Jodat ; le conducteur c’est le frère Nshimba Claude, alors que le Directeur technique se nomme John Tshiza. Plusieurs serviteurs de Dieu résidant à Lubumbashi, Likasi, Kolwezi et Kinshasa assurent l’encadrement spirituel de ce Groupe musical qui a déjà produit trois albums, à savoir : Bakobekele nzenze ; Ku ngulu ya mabwe et Mushetemuke.

Leur quatrième album est annoncé pour le début du second semestre de l’année en cours si toutes les prévisions sont respectées, Dieu faisant grâce.

Louons notre Dieu avec les Exilés de Sion, à toutes les occasions !

 0 vues totales

Eclat du Ciel Publier le 21.05.2013

C’est Pierre Corneille, poète français du XVI ème  siècle, qui a mis ces mots restés dès lors historiques dans la bouche du jeune Don Rodrigue comme réplique à l’affront du vieux Le Compte qui le prenait tout simplement pour un jeune présomptueux : « …je suis jeune, il est vrai ! Mais, aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années ! »

Nous commettons si souvent la même erreur malheureusement en jugeant trop vite les jeunes ou les enfants. Même les disciples de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ se mirent sans demander son avis  à repousser ceux qui les amenait au près du Maître. Mais Celui-ci annula le jugement de ceux-là ; « Laissez venir à moi les tout petits…le Royaume des cieux appartient à ceux qui leur ressemble ! ».

Le groupe que nous avons l’honneur et le privilège de vous présenter est au vrai sens de l’expression une valeur qui n’attend pas beaucoup d’années pour s’affirmer.  Composée de très jeunes gens dont l’âge varie entre 7et 17 ans, cette chorale de l’Ecole du dimanche de la Paroisse Protestante de l’Aumônerie universitaire de Lubumbashi, dans la Province du Katanga, paroisse que dirige le Révérend Aumônier Kalombo, émerveille ceux qui l’écoutent chanter pour le Dieu de la Bible, le Dieu vivant !

Eclat du Ciel est, en effet un groupe mixte, c’est-à-dire composé de jeunes filles et jeunes garçons dont les parents fréquentent ou ont fréquenté cette communauté chrétienne. On y retrouve les enfants de Kasongo Banza Meso, Faustin Kahuata Kitapindu, Jean Kamanda Dibwe  et autres, tous membres de la très célèbre Chorale de vétérans de Kinshasa, sous la coordination nationale du frère Hyppolyte Mwanza Kondo,  la « Chorale missionnaire de la PPUkin ».  La particularité de ce groupe, Eclat du Ciel, c’est de privilégier les cantiques  qui ramènent les cœurs à la sanctification « Twikale mitshima too » ce qui signifie gardons nos cœurs purs, ainsi qu’à la reconnaissance à notre Dieu pour tout ce qu’Il fait, pour tout ce qu’Il réalise, pour tout ce qu’Il permet dans notre vie « Po na manso »…

En 2012 ces jeunes gens ont lancé sur le marché du disque un album très appréciable et apprécié, intitulé : « Ma gratitude » comprenant dix titres édifiants dont Sa grâce me suffit, Ukola, Essuie tes larmes, le chemin du pèlerin et autres.

Le groupe Eclat du Ciel est une véritable valeur qui n’attend pas le nombre d’années pour toucher les cœurs des saints de l’Eternel lorsqu’il chante pour le Grand Dieu, le Dieu de Jésus-Christ !

Venez écouter ce groupe dans une attitude d’adoration, d’humilité, de repentance et de reconnaissance au Dieu d’Abraham.

La Paroisse PPUnilu, leur lieu d’adoration est juste située sur les cités universitaires, à l’entrée principale de celles-ci.

 0 vues totales

Les Chérubins Publier le 21.05.2013

Le Groupe de louange et d’adoration « Les chérubins » passe pour le plus instable de la Paroisse « Pierre angulaire » de la 8ème Communauté des Eglises de Pentecôte en Afrique Centrale. La raison de cette instabilité chronique est, à notre avis,  à rechercher dans sa composition ou sa structure quasi-saisonnière.

En effet les « Makerubi » de la Pierre angulaire  – c’est ainsi qu’on les nomme également –  sont,  en très grande partie,  des étudiants de l’Université de Lubumbashi.  Chaque année qui passe voit ainsi partir quatre voire cinq membres du Groupe en raison de la fin de leurs études à l’université, comme dans la plupart des cas il n’est pas aisé de trouver un emploi sur place. Et, chaque fois il faut reprendre, il faut recruter, il faut former… De cette manière la Paroisse a assisté impuissante au départ de Jean Luc Mulongoy, Ngenge Hussein, Guy Mande, Jean Claude Kilumba, Junior Muzaliwa et d’autres encore très nombreux.

Au moment où en 2008 ce Groupe livre au  public  son premier album « Je suis sauvé », les têtes d’affiche  sont Ephraïm Wasso Kitulo,  David Mugisho, Marcellin Bukulu, Gardhy Kalenga,  Jolie Kakoko,  Aline Kakoko, Waïm, Kitoko et autres Emmanuel, Jacques.…  De tous ceux-ci seul l’Evangéliste Marcellin est encore sur place ! Pour combien de temps ?

C’est un Groupe mixte, spécialisé dans l’adoration et la louange, et qui chante merveilleusement bien pour la gloire de Dieu avec une animation très attrayante.

Voulez-vous organiser une campagne d’évangélisation en plein air,  une fête de mariage, ou autre cérémonie chrétienne  à Lubumbashi, à Likasi ou ailleurs !   N’hésitez pas à faire appel aux Chérubins de la Pierre angulaire.

Pierre angulaire, leur lieu de culte, est située au n° 35 de l’avenue de la victoire, au quartier Kimbwambwa, dans la commune de Lubumbashi, ville du même nom. Ils font les répétitions tous les mardis et samedis  de la semaine.

 0 vues totales

Les BIKORO Singers Publier le 20.07.2013

Initiée par papa Charles NGILA, dans le village de NGELO MONZOI, territoire de Bikoro, province de l’Equateur, cette chorale familiale a vu évoluer en son sein un père et ses enfants. Plus tard, les petits-enfants ayant reçu l’appel ont commencé à rejoindre le groupe. C’est le cas du petit David Bobuya, qui, à l’âge de 11 ans seulement, donc en 1982, a pu rallier l’équipe à côté de ses oncles et tantes maternelles, enfants de Papa Charles NGILA.

En 1986, les enfants de papa Charles NGILA ont pris leur retraite. Pour pérenniser l’œuvre commencée par son grand-père, le Frère David BOBUYA a fait appel à ses cousins dont les frères Didier BIEMBE, NGILA Charles, Serge ITELA, ELIBA ISHA et le Pasteur Philémon MOMPAKA. A eux, se sont joints les amis du village dont les Frères Emmanuel IYELI, Arsène IFONGA, Michou BAKUBA et Roger MPIA.

La Chorale avait quitté le territoire de Bikoro depuis 1996 pour rejoindre Kinshasa où elle évolue au sein de l’Eglise 13ème Communauté Baptiste du Fleuve Congo. Il s’agit d’une communauté membre de l’ECC, Eglise du Christ du Congo.

A Kinshasa, le groupe a réalisé 3 albums à son actif, à savoir :

  • TANGO EBELEMI (1998) ;
  • RETOUR A LA PAROLE (2002) ;
  • REVIENS BIENTOT (2008).

Vers la fin de juillet 2013, la chorale Bikoro Singers communiera encore une fois avec le peuple de Dieu à travers l’album «KOTEKA BOSANTU TE !»

 0 vues totales